Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

50 morts au moins dans un nouveau naufrage de migrants en Méditerranée

-
Par , France Bleu

La Méditerranée s'est à nouveau transformée en cimetière après un nouveau naufrage près de Malte et Lampedusa qui a coûté la vie vendredi à une cinquantaine d'immigrés, huit jours après la mort de plus de 300 personnes fuyant les conflits et la misère dans la Corne de l'Afrique.

Nouveau naufrage de migrants en Méditerranée
Nouveau naufrage de migrants en Méditerranée © Maxppp

Des dizaines d'immigrés sont morts vendredi soir dans un naufrage au sud de Malte et de Lampedusa, huit jours après la tragédie qui a coûté la vie à plus de 300 personnes au large de la petite île sicilienne.Selon l'agence italienne Ansa, qui avait annoncé un bilan d'une cinquantaine de morts, dont plusieurs femmes et une dizaine d'enfants, 33 corps ont été retrouvés.Les navires de la marine militaire maltaise ont récupéré près de 150 immigrés dont 113 hommes, 20 femmes et 17 enfants. Quatre d'entre eux -un adulte et trois enfants dont deux "très jeunes"- étaient décédés. Un médecin examine les rescapés et ceux qui nécessitent un traitement urgent sont transportés par hélicoptère vers Malte tandis que le navire maltais se dirige vers La Valette où il est attendu dans la matinée de samedi.L'hôpital de La Valette a été placé en état "d'alerte maximum", a ajouté le Premier ministre.

Naufrage accidentel

Une cinquantaine de rescapés ont été secourus par les bateaux de la Marine militaire italienne.L'accident s'est produit dans une zone au centre d'un triangle entre Malte, la Libye et Lampedusa, à 60 milles au sud de la petite île sicilienne, selon une carte publiée sur son site par la marine maltaise.Selon cette dernière, le bateau a été déstabilisé et s'est renversé lorsque les immigrants se sont agités pour attirer l'attention d'un avion militaire qui le survolait, se déplaçant tous ensemble sur un côté.La marine maltaise a vite dépêché des navires de secours et des hélicoptères, et a dérouté sur les lieux de l'accident plusieurs navires commerciaux, tandis que les autorités italiennes envoyaient deux navires militaires, le Libra et le Respiro, ainsi que des hélicoptères qui ont pu lancer des chaloupes de sauvetage gonflables.

Rescapés en radeau ou en hélico

"Un grand nombre de rescapés ont pu trouver refuge sur un radeau de sauvetage déployé par l'armée", a précisé un porte-parole de l'armée maltaise.Un chalutier italien a recueilli quinze naufragés.Un hélicoptère transportant une dizaine de mineurs rescapés a atterri dans la nuit sur la petite île de Lampedusa, où des centaines d'immigrés clandestins sont hébergés dans des conditions précaires dans un centre d'accueil surpeuplé.

 

"Le business indigne des passeurs"

Réagissant à ce nouveau drame de la mer, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Cecilia Malmström, a critiqué les pays d'où partent la plupart des bateaux: "La Libye, la Tunisie doivent faire cesser le business indigne des embarcations de fortune", écrit-elle dans un tweet.Pour la commissaire, "il est plus urgent que jamais de lancer la grande opération Frontex" qu'elle a annoncée en début de semaine à Luxembourg pour la surveillance des frontières européennes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess