Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

500 pieds de Muscat volés à Frontignan

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un vol d'environ 500 pieds de vigne a été commis en plein jour dans une parcelle de Muscat AOC à Frontignan (Hérault). Le préjudice est estimé à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Le voleur a été identifié, il est originaire du Vigan dans le Gard.

Des pieds de vigne arrachés (photo d'illustration)
Des pieds de vigne arrachés (photo d'illustration) © Maxppp - Christian Watier

Guy Jeambrun, propriétaire  d'une parcelle de près de deux hectares de Muscat petit grain AOC à Frontignan, est en colère. Il y a quelques jours, un homme est venu lui voler 500 pieds de vigne. Les faits ont été commis en plein jour vers 10h du matin. 

Le viticulteur qui exploite la parcelle a été prévenu par un voisin. Lorsqu'il arrive sur place, un individu est effectivement en train de charger des pieds de vignes dans une remorque.

30.000 euros de préjudice

Avec le voisin, ils lui demandent de tout vider et de partir prenant soin de noter le numéro d'immatriculation de la voiture et de le prendre en photo. Le préjudice  est considérable raconte Guy Jeambrun le propriétaire de la vigne : "Il allait dans la vigne et d'un coup de pied faisait tomber les souches. Une souche vaut 60 euros, il en a volé 500, ça fait un total de 30.000 euros. Je peux pas me permettre  d'avancer une telle somme et d'attendre des années avant que la nouvelle vigne me rapporte". Guy Jeambrun, s'il n'est pas indemnisé, pourrait donc décider de vendre sa parcelle a des promoteurs immobiliers.

"Une souche vaut 60 euros, il en a volé 500 soit 30.000 euros de préjudice".

Les policiers du commissariat de Sète sont chargés de l'enquête. Le voleur  qui n'a pas encore été interpellé, a en revanche été identifié, il est originaire du Vigan dans le Gard. Les pieds de vignes étaient peut-être destinés à un restaurant pour faire des grillades.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess