Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Intempéries : 5.000 appels, 1.350 interventions... les chiffres dans les Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

Une pluie diluvienne, des routes coupées pour cause d'éboulements et de coulées de boue, un aéroport à l'arrêt, des trains bloqués, des cours d'eau qui débordent... les Alpes-Maritimes ont été touchées de plein fouet par ces intempéries qui ont frappé le sud-est de la France. Retour en chiffres.

Les pompiers des Alpes-Maritimes ont reçu plus de 5.000 appels en moins de 24h
Les pompiers des Alpes-Maritimes ont reçu plus de 5.000 appels en moins de 24h - Maxppp

Alpes-Maritimes, France

Après le déluge, le bilan, révélateur de l'intensité des intempéries qui ont frappé le sud-est de la France ce week-end. Les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont reçu plus de 5.000 appels entre vendredi soir et dimanche après-midi. Ces appels ont entraîné 1.350 interventions, surtout à l'ouest du département, zone la plus touchée par les dégâts. 

En tout 350 personnes ont été mises à l'abri, 86 mises en sécurité et les secours ont procédé à 38 hélicosauvetages. Trois mamans et leurs bébés ont notamment été secourus de cette manière. Des centres d'accueil ont été ouverts à Mandelieu, Cannes et Grasse. 

Un blessé grave à Cagnes-sur-mer

Sur le terrain, ces interventions ont mobilisés 600 sapeurs-pompiers et des renforts ont été envoyés des Bouches-du-Rhône. Des moyens humains conséquents mais nécessaires pour couvrir les centaines d'interventions un peu partout dans le département. Ils ont notamment sauvé la vie d'un homme de 78 ans, enseveli sous la boue alors qu'il se trouvait dans son mobile-home sur la commune de Cagnes-sur-mer. Le septuagénaire est gravement blessé, mais en vie. 

C'est d'ailleurs dans la caserne de Cagnes-sur-mer que s'est rendu en fin d'après-midi ce dimanche le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner pour féliciter les services de secours. "Vous avez bien anticipé" a lancé le ministre au directeur départemental des sapeurs-pompiers.

Christophe Castaner a pu mesurer l'ampleur de la tâche des sapeurs-pompiers ce dimanche à la caserne de Cagnes-sur-mer. - Aucun(e)
Christophe Castaner a pu mesurer l'ampleur de la tâche des sapeurs-pompiers ce dimanche à la caserne de Cagnes-sur-mer. - Maxppp

Aucun mort n'est à déplorer dans les Alpes-Maritimes, peut-être grâce au plan ORSEC déclenché à 16h samedi et qui a permis d'alerter très vite et à grande échelle la population. Le département était placé en vigilance rouge pluie-inondation. En revanche, dans le Var, ces intempéries ont provoqué la mort de quatre personnes, dont trois Azuréens. Un couple de Grassois retrouvé à Tanneron et un Antibois découvert près de son véhicule dans un vignoble à Cabasse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu