Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un trafic de drogue démantelé entre les Vosges et la Meuse

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Suite à une enquête longue de sept mois, un réseau de trafic de stupéfiants a pu être identifié entre les Vosges et la Meuse. Dix personnes ont été interpellées mardi dernier, six personnes en garde à vue vont être présentées cette après-midi au parquet de Bar-le-Duc.

Ce sont les gendarmes lorrains qui ont identifié les trafiquants.
Ce sont les gendarmes lorrains qui ont identifié les trafiquants. © Radio France - Guillemette Franquet

Neufchâteau, France

Gros coup de filet cette semaine pour les gendarmes lorrains. Sur les 10 personnes interpellées le 5 novembre dans le cadre d'un trafic de drogue, 6 sont en garde à vue ce jour. Elles vont être présentées cette après-midi au parquet de Bar-le-Duc en vue d'une audience d'une comparution immédiate. 

Les quatre autres ont été remis en liberté car leur implication était insuffisante ou parce qu'ils témoignaient.

C'est grâce à une enquête conduite par la petite brigade de gendarmerie de Gondrecourt-le-Château dans la Meuse et la brigade de recherche de Commercy que les trafiquants ont pu être identifiés. L'enquête a débuté en avril 2019.

De la drogue, de l'argent, une arme

Chez une "nourrice", ont été retrouvés 400g de résine de cannabis chez une nourrice, 100g de cocaïne, un petite quantité d'héroïne, 27 000€ en coupures et un fusil à pompe.

Parmi les personnes en garde à vue, la nourrice qui gardait à son domicile la drogue, un homme de 35 ans connu des services pour d'autres infractions, sa compagne, elle aussi connue de la justice pour d'autres infractions âgée d'une trentaine d'années, des intermédiaires de Neufchâteau, le récipiendaire à Gondrecourt. Tous sont âgés de 18 à 35 ans.

Un travail de fourmi

Au moyen d'écoutes téléphoniques, d'auditions de témoins et de surveillances physiques, les gendarmes se sont aperçus qu'une des filières d'approvisionnement de la drogue venait de Neufchâteau et Chatenois, dans les Vosges et que les trafiquants fournissaient des intermédiaires jusqu'à Gondrecourt. 

Les trafiquants, eux-mêmes consommateurs de drogues, fournissaient leurs clients souvent lors de rendez-vous à domicile. Ces derniers ont été entendus par les forces de l'ordre. 

D'après le parquet de Bar-le-Duc, ce n'est pas la première fois qu'un trafic de ce genre se met en place dans cette zone frontière entre les Vosges et la Meuse, sur le plan de la délinquance en général.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu