Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Six GPS agricoles valant plusieurs milliers d'euros chacun ont été volés en 24h dans des tracteurs en sud-Touraine

mardi 31 octobre 2017 à 18:40 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Agriculteurs d'Indre-et-Loire : gare à vos GPS ! La gendarmerie lance un appel à la vigilance après les vols de plusieurs de ces appareils dans le sud-Touraine, deux nuits consécutives. Chacun des GPS volés valaient 4 à 5.000 euros.

Les six vols ont eu lieu de nuit, dans des tracteurs stationnés dans le sud-Touraine (image d'illustration)
Les six vols ont eu lieu de nuit, dans des tracteurs stationnés dans le sud-Touraine (image d'illustration) © Maxppp - Collection Watier/Maxppp

Indre-et-Loire

Il y a eu pas moins de six vols en 24 heures dans le sud de l'Indre-et-Loire : quatre sur le secteur de Descartes, dans la nuit de dimanche à lundi, et deux autres dans deux exploitations voisines l'une de l'autre, à Yzeure-sur-Creuse, la nuit d'après. A chaque fois, la façon d'agir est la même : la cabine du tracteur est forcée pour aller y prendre l'appareil. L'antenne qui se trouve à l'extérieur est aussi démontée et emportée. Tout ceci peut se faire rapidement, et facilement.

Un GPS agricole vaut 4 à 5.000 euros pièce.

Les gendarmes pensent qu'il y a actuellement en Indre-et-Loire une bande spécialisée qui va, en quelque sorte, ratisser la zone en quelques jours, avant de partir ailleurs. Ils conseillent donc très fortement aux agriculteurs de ne pas laisser les GPS Agricoles dans les tracteurs, au moins durant les nuits qui viennent. La gendarmerie a également décidé de renforcer ces patrouilles dans les secteurs les plus exposés.