Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Elles prévoyaient des actions violentes à Orléans : six personnes jugées ce lundi en comparution immédiate

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Quatre hommes et deux femmes comparaissent ce lundi à Orléans. Ils projetaient une action violente à Orléans en marge du défilé des "gilets jaunes", qui a eu lieu sans incident grave ce samedi au sud de la Loire. La police les avaient arrêtés en centre-ville la nuit précédant le rassemblement.

La police a interpellé 6 individus la nuit qui a précédé la manifestation des gilets jaunes à Orléans. Du matériel incendiaire et explosif et des armes ont été retrouvés.
La police a interpellé 6 individus la nuit qui a précédé la manifestation des gilets jaunes à Orléans. Du matériel incendiaire et explosif et des armes ont été retrouvés. © Maxppp - PQR/Est Républicain

Orléans, France

Dans la nuit de vendredi à samedi, la police était vigilante dans les rues orléanaises. L'appel national à la manifestation sur Orléans prévue samedi et la possibilité de voir certains éléments radicaux s'y associer les avaient mis sur le qui-vive. Au milieu de la nuit, ils tombent sur un couple, occupé à dissimuler des cocktails Molotov dans des parterres de fleurs dans le centre-ville. Six bouteilles seront retrouvées. 

Même manège, un peu plus tard, avec un autre couple. Une perquisition chez la femme de ce deuxième couple permettra de mettre la main sur sept cocktails Molotov supplémentaires et quatre balles de ping-pong explosives, des engins artisanaux destinés à faire des dégâts au contact après avoir été lancés. 

L'homme du premier couple avait également une voiture : du matériel (vêtements sombres, cagoules, lance-pierre) y sera découvert et huit cocktails Molotov de plus. Mais le véhicule, une Kangoo, intéresse également deux hommes qui tentent de l'ouvrir, probablement pour récupérer le matériel à bord. Interpellés à leur tour, la police trouvera dans leur véhicule matraque, cutter, marteau, planche avec des clous et liquide inflammable.

Selon le procureur de la République d'Orléans, ils préparaient une action violente en marge du défilé prévu ce samedi sur les bords de Loire entre l'Ile Charlemagne et la place de la Bascule. Celui-ci s'est déroulé sans incident grave et sans aucune interpellation.

Et c'est vraisemblablement grâce à ces arrestations la veille du rassemblement qu'il n'y a pas eu d'actions plus graves. Les individus interpellés projetaient en effet, selon le procureur Nicolas Bessone de s'en prendre notamment à la préfecture. L'un d'eux, venu d'Alsace, se revendique du mouvement des Black Block

Deux autres sont connus pour être des membres actifs des "gilets jaunes" loirétains. Le parquet a requis leur placement en détention avant leur comparution immédiate prévue ce lundi au tribunal d'Orléans.