Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Six personnes intoxiquées par des champignons dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Six personnes, cinq hommes et une femme tous âgés entre 30 et 50 ans ont été victimes d'une intoxication dans la nuit de lundi à mardi après avoir dégusté leur cueillette lundi après- midi à Villiers-Saint-Benoit, au lieu-dit Les Sablons.

cueillette de champignons
cueillette de champignons © Maxppp - photo d'illsutration

Auxerre, France

Ils auraient consommé des "bolets de Satan "qui entraînent diarrhées et vomissements. Cinq ont du être hospitalisé à Auxerre dont un en urgence absolue.  Claude Chardinoux, le Président de la Société mycologique  de l'Yonne rappelle les règles de base : "  pour ne pas se tromper il faut ramasser uniquement les champignons que l'on connaît. Quand on ramasse un champignon que l'on ne connaît pas, il faut le faire identifier, soit par un pharmacien soit par un _mycologue d'une société_. La notre est connue sur internet, il y en a une  à Migennes, une  à Véron, une aussi sur Tonnerre-Avallon, donc il faut se rapprocher de ces gens là pour savoir si le champignon qu'on a trouvé est comestible  ou pas. Le bolet de Satan, son chapeau est d'une couleur mastique ce qui n'est pas fréquent dans les bolets qui sont comestibles, les chapeaux sont souvent marron clair voire blanc, il faut vraiment les connaitre."

il faut vraiment les connaître

15 espèces mortelles dans l'Yonne

On compte un millier d'espèces différentes de champignons dans l'Yonne ,une cinquantaine sont vraiment comestibles et quinze sont carrément  mortels.  Claude Chardinoux,rappelle qu'il faut être prudent même avec des champignons réputés comestibles : " le problème qu'il y a maintenant c'est que la venimosité du champignon peut être due aussi directement à la personne qui le consomme. Il y a des personnes qui peuvent être allergiques à certaines substances que les champignons contiennent. C'est très difficile de dire maintenant que tel ou tel champignon est comestible . Dans les salons on prévient d'entrée, personne ne peut garantir l’innocuité du champignon."

personne ne peut garantir l'innocuité du champignon

Le bolet de Satan est le plus gros des Bolets d'Europe, son chapeau peut atteindre voire dépasser 30 cm de diamètre. Blanc pur au départ, il ressemble à une boule de neige, il s'étale ensuite en un large dôme aplati et tourne au grisâtre. S'il n'est pas réellement dangereux sa consommation entraîne nausées, diarrhées et vomissements. Même cuite, sa chair reste nocive.

On compte plus de 1000 intoxications chaque année en France par des champignons.

Les conseils de l'Agence Régionale de Santé

La cueillette   

  • ne ramassez que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles ;     
  • au moindre doute sur l’état ou l’identification de l’un des champignons récoltés, ne consommez pas la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste en la matière (les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés) ;   
  • cueillez uniquement les spécimens en bon état et prélevez la totalité du champignon (pied et chapeau), afin de permettre l’identification ; 
  • ne cueillez pas près de sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges) car les champignons concentrent les polluants ; 
  • déposez les champignons séparément, dans une caisse ou un carton mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement ;      séparez les champignons récoltés par espèce, pour ne pas mélanger des morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles.  

.

De retour à la maison    

  • lavez-vous soigneusement les mains après la récolte ;   
  • conservez les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et consommez-les dans les deux jours au maximum après la cueillette ;      
  • consommez les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante, ne les consommez jamais crus.  

.

En cas de malaise  

  • Si dans les 12 heures qui suivent une consommation de champignons issue d’une cueillette des symptômes tels que diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, ou encore troubles de la vue apparaissent, vous devez immédiatement :    
  • appeler le Centre 15 car l’état de la personne intoxiquée peut s’aggraver rapidement (précisez que vous avez consommé des champignons) ;
  • noter les heures du ou des derniers repas et l’heure de survenue des premiers symptômes ; conserver les restes de la cueillette pour identification.

.

  - Aucun(e)
- © ANSES

(source : ANSES)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu