Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Soixante portraits de personnes âgées isolées exposés à Marseille

mardi 26 juin 2018 à 18:32 Par Corrine Blotin, France Bleu Provence

Pour ses 60 ans, l'association Les Petits Frères des Pauvres organise ce mardi jusqu’à 22h une exposition éphémère sous l'Ombrière du Vieux-Port. Soixante portraits en noir et blanc signés par l'artiste JR sont affichés pour "rendre visible l’invisible".

60 portraits de seniors exposés par les Petits Frères des Pauvres sous l'Ombrière du Vieux-Port
60 portraits de seniors exposés par les Petits Frères des Pauvres sous l'Ombrière du Vieux-Port © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

Une mosaïque de portraits géants pour une opération intitulée "Levez les yeux". Ces seniors accompagnés par l’association Les Petits Frères des Pauvres ont posé devant l’objectif du photographe JR afin de sensibiliser les passants à l’isolement des personnes âgées. A Marseille, 13.000 d’entre elles sont dans ce cas.

"À Marseille, 4.000 personnes sont en situation de mort sociale."

Selon une étude réalisée par l’institut CSA, 300.000 personnes sont en situation de "mort sociale" en France c’est-à-dire sans aucun contact, qui ne parlent à personne. Et 4.000 rien que pour la ville de Marseille. "L’équivalent de 40 immeubles de 100 logements", précise Régis de Pompignan, le président régional des Petits Frères des Pauvres.

"C’est important l’écoute..." 

Christian, 67 ans, fait partie de ces "invisibles". Après une vie très active, tout a basculé à l'heure de la retraite. "Le monde se coupe et vous vous retrouvez seul et sans personne, dit-il. C’est très important la rencontre et l’écoute..." Christian est d’ailleurs passé de l’autre côté, il est aujourd’hui bénévole pour l’association.

Les portraits seront affichés dans les prochains jours sur un grand mur boulevard Voltaire, près de la gare Saint-Charles.

Exposition de Street Art signée du photographe JR pour l'association Les Petits Frères des pauvres - Radio France
Exposition de Street Art signée du photographe JR pour l'association Les Petits Frères des pauvres © Radio France - Corrine Blotin