Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les douaniers mettent la main sur plus de 67 kilos d’amphétamines à Limoges

C'est un énorme coup de filet réalisé par les services des douanes. Deux hommes qui convoyaient la drogue depuis les Pays-Bas ont été interpellés à Limoges alors qu'ils y faisaient une halte pour dormir dans un hôtel de la zone nord.

Dans le coffre de la voiture les douaniers de Limoges ont découvert 67,5 kg de pâte d'amphetamines
Dans le coffre de la voiture les douaniers de Limoges ont découvert 67,5 kg de pâte d'amphetamines - Douane Francaise

Limoges, France

Trois personnes, un Néerlandais et un couple espagnol ont été interpellés mercredi dernier au petit matin. Le convoi, parti des Pays Bas, devait rallier l'Espagne. Après avoir roulé de nuit mardi, pour se faire discrets, ils se sont arrêtés à Limoges pour y dormir dans un hôtel en zone nord de la ville. Ce n'était censé être qu'une étape de leur périple. Mais ils avaient été repérés dès leur départ par le Service des Douanes. Lorsque les trois protagonistes ont voulu reprendre la route au petit matin mercredi, les forces de l'ordre sont intervenues.

Une saisie particulièrement impressionnante

Dans le coffre du Néerlandais, les douaniers découvrent 47 paquets cachés à la place de la roue de secours. A l'intérieur se trouvaient 67,511 kilos de pâte d’amphétamine. La drogue était ensuite destinée à être reconditionnée puis consommée en Espagne. En l'état, la quantité d'amphétamine est évaluée à plus de 675 610 euros par la douane. Mais il est probable qu'une fois la drogue reconditionnée, le profit lors de la revente atteigne plusieurs millions d'euros.

Cette saisie est particulièrement importante au niveau national. Ce coup de filet représente, en une prise, le tiers des saisies d'amphétamine en France sur toute l'année 2016. Après l'interpellation des trois personnes par les douaniers, c'est la Police judiciaire de Limoges qui a été chargée de l'enquête.

Comparution immédiate

Sur les trois personnes impliquées, la femme a été rapidement mise hors de cause et autorisée à rentrer en Espagne. En revanche les deux hommes ont été jugés lors d'une comparution immédiate ce lundi. Devant le tribunal correctionnel de Limoges, le Néerlandais de 49 ans s'est présenté comme un simple convoyeur. Il aurait accepté de transporter de la drogue contre de l'argent facile pour combler ses dettes accumulées après son divorce et la perte de son emploi. l'Espagnol, lui, affirme qu'il devait juste escorter le convoi et s'assurer que la drogue arrive à destination. Pour le procureur, son rôle a été plus important dans ce périple bien organisé. C'est d'ailleurs lui qui écope de la plus grosse peine, huit ans de prison ferme. Le Néerlandais écope de 4 ans. Les deux hommes ont été écroués aussitôt après le jugement.

Choix de la station

France Bleu