Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

6 kilos de cocaïne retrouvés sur une plage de la Tremblade

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un paquet de 6 kilos de cocaïne a été retrouvé sur une plage de La Tremblade (Charente-Maritime) en début de semaine dernière confirme la gendarmerie de Rochefort. Des arrivées ont lieu depuis la mi-octobre entre Nantes et le Pays-Basque. Le parquet de Rennes à ouvert une enquête

Des paquets de cocaïne arrivent au gré des marées sur les plages du littoral atlantique (ici à Moliets)
Des paquets de cocaïne arrivent au gré des marées sur les plages du littoral atlantique (ici à Moliets) © Maxppp - Isabelle Louvier

La tremblade

C'est un promeneur qui a prévenu la gendarmerie en début de semaine dernière. Il venait de retrouver un étrange paquet sur une plage de La Tremblade (Charente-Maritime) aux alentours de la Pointe Espagnole. Ce paquet contenait 6 kilos de cocaïne. Il n'y a eu qu'une seule arrivée insiste le Chef d'Escadron Burette, commandant de la compagnie de Gendarmerie de Rochefort. Il reste discret sur le lieu exact de la découverte, il redoute l'affluence sur les plages en ce week-end du 11 novembre. D'autant que depuis la mi-octobre, de nombreux paquets arrivent régulièrement, au grée des marées sur toute la côte atlantique entre Nantes et le Pays-Basque. 

Ne pas toucher les paquets, mais prévenir la gendarmerie 

Vendredi dernier plusieurs kilos ont été récupérés sur les plage des landes, et du bassin d'Arcachon. En cas de découverte, il ne faut surtout pas toucher les paquets, qui pourraient provoquer des émanations selon la gendarmerie. Mais il faut composer le 17, indique Chef d'Escadron Burette de Rochefort. Une patrouille ira récupérer le paquet. Les gendarmes ont alerté les mairies, qui pour certaines ont mis en place des patrouilles. C'est le cas à Saint-Trojean-Les-Bains, sur l'île d'Oléron, confirme Pascal Massicot, le maire également président de la communauté de communes. Mais "on ne peut pas patrouiller sur tout le littoral" souligne le Chef d'Escadron Burette. 

Une enquête inter-régionale 

Vu les quantités "très significatives" de stupéfiants qui ont été récupérées et du nombre "important" des points de découverte, le parquet de Rennes a ouvert une enquête et l'a confiée à la juridiction inter-régionale spécialisée (regroupement de juges d'instructions et de magistrats spécialisée dans la criminalité) de Rennes. Les paquets arrivés mi-octobre et analysés par l'Institut de Recherches Criminelles de la Gendarmerie Nationale contenaient de la drogue très pure, donc dangereuse pour la santé. 

Le parquet de Rennes rappelle que le fait de transporter ce type de produit constitue un délit passible de 10 ans d'emprisonnement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu