Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

7 personnes interpellées pour voitures trafiquées et simulations d'accidents, en Haute-Vienne

jeudi 26 avril 2018 à 12:59 - Mis à jour le jeudi 26 avril 2018 à 16:13 Par Nathalie Col, France Bleu Creuse et France Bleu Limousin

Les gendarmes de la Haute-Vienne ont démantelé une vaste escroquerie autour de voitures d'occasions trafiquées et de simulations d'accidents. Sept personnes ont été interpellées dans cette affaire impliquant une soixantaine de victimes, pour un préjudice estimé à environ 300.000 euros.

Quelques-unes des voitures concernées par la vaste escroquerie démantelées par les gendarmes de la Haute-Vienne
Quelques-unes des voitures concernées par la vaste escroquerie démantelées par les gendarmes de la Haute-Vienne - © Gendarmerie Nationale

Haute-Vienne, France

C'est une combine bien rodée qui a été mise à jour par les gendarmes de la Haute-Vienne au terme de deux ans d'enquête. Ce mardi, ils ont interpellé sept individus soupçonnés d'avoir menti sur l'état, le kilométrage ou l'entretien des véhicules qu'ils revendaient à des particuliers. Sept compagnies d'assurances se seraient aussi faites escroquées suite à de faux accidents. Au total, une soixantaine de victimes ont été identifiées, pour un préjudice d'environ 300.000 euros. 

Des garagistes impliqués

Parmi les suspects, il y a des propriétaires de garages automobiles à Nieul et Isle. Ils auraient contribué à l'escroquerie en fournissant de fausses factures d'entretien, pour des opérations de maintenance jamais réalisées ou des pièces qui n'avaient en réalité pas été changées sur des voitures vendues à des particuliers. Le kilométrage des véhicules aurait aussi été abaissé frauduleusement. Quant aux compagnies d'assurance, elles ont perdu de l'argent en indemnisant les escrocs pour des accidents simulés ou mis en scène. Des véhicules dont la valeur avait systématiquement été surévaluée au moment de souscrire le contrat.  

Lors des perquisitions 26.000 euros et de nombreux véhicules ont été saisis, ainsi que de l'outillage mécanique lourd et léger. Les suspects, âgés de 24 à 57 ans vivent tous en Haute-Vienne. Ils ont été mis en examen pour escroquerie en bande organisée et seront jugés dans quelques mois par le tribunal correctionnel de Limoges.