Faits divers – Justice

Vaches massacrées en Haute-Saône : deux individus en garde à vue

Par France Bleu Besançon, France Bleu Besançon et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 16:52

© Maxppp

Sept semaines après l'agression d'un troupeau de vaches à Motey-Besuche en Haute-Saône, deux jeunes gens ont été interpellés mardi, deux autres sont recherchés. Issus de la communauté des gens du voyage, ils auraient mené une véritable équipée sauvage, les 10 et 11 août 2015 dans plusieurs communes.

Des voitures volées, d'autres vandalisées, du mobilier urbain endommagé, une habitation partiellement saccagée, l'épisode des "vaches mutilées" à Motey-Besuche (Haute-Saône) dans la nuit du 10 au 11 août dernier, est, semble-t-il, le point d'orgue d'une équipée sauvage de près de 48 heures entre les communes de Marney et Pesmes.

Dans le viseur des gendarmes : quatre hommes, issus d'une communauté de gens du voyage installée dans l'agglomération de Besançon. Deux d'entre eux ont été interpellés ce mardi. Il s'agit d'un mineur de treize ans et d'un jeune majeur. Tous deux reconnaissent, à divers degrés, leur implication dans le massacre des vaches de Motey-Besuche. Les animaux, renversés à vive allure par des véhicules, ont eu les pattes brisées. Ils ont aussi reçu des coups de couteau. Trois bêtes en sont mortes.

Deux autres personnes sont donc toujours recherchées. Ce sont ces individus qui ont involontairement donné un coup de pouce à l'enquête, début septembre. Alors qu'ils étaient poursuivis pour une série de cambriolages dans l'agglomération bisontine, ils avaient reconnu leur participation à cette triste équipée du 11 août.

La procureur de Vesoul a ouvert une information judiciaire pour vol aggravé, dégradation et sévices sur animaux. L'éleveur de Motey-Besuche souhaitait connaître les motivations des barbares qui ont mutilé trois de ses vaches. Il risque de rester sur sa faim. On s'oriente vers une violence et des sévices gratuits.