Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

71 morts sur les routes de Loire-Atlantique en 2019, le préfet lance un cri d'alarme

-
Par , France Bleu Loire Océan

En 2019, le nombre d'accidents et de blessés sur les routes de Loire-Atlantique a baissé mais le nombre de tués à augmenté. 71 tués en 2019 contre 52 en 2018. Et déjà 6 tués sur les 15 premiers jours de l'année 2020.

Le préfet de Loire-Atlantique estime que "quand des radars sont saccagés cela montre un état d'esprit qui consiste à refuser les règles de vie en société et que le résultat est là : plus de tués".
Le préfet de Loire-Atlantique estime que "quand des radars sont saccagés cela montre un état d'esprit qui consiste à refuser les règles de vie en société et que le résultat est là : plus de tués". © Radio France - Jean-François Fernandez

Nantes, France

"La situation est extrêmement défavorable et le début d'année est catastrophique" commente le préfet de Loire-Atlantique Claude d'Harcourt. 71 tués en 2019 contre 52 en 2018. En 2019, le nombre d'accidents et de blessés sur les routes de Loire-Atlantique a baissé mais le nombre de tués à augmenté.  Pire, en ce mois de janvier 2020 ça continue. Déjà 6 tués en 15 jours alors que l'an denier il n'y en avait aucun. Le préfet Claude d'Harcourt lance un cri d'alarme. Il faut dit-il que les usagers de la route changent de comportement :

Il faut que le bon sens revienne chez nos concitoyens.  Quand on conduit on respecte les règles. Je pense que le contexte actuel a pu inciter à tort certains de nos concitoyens à s'en affranchir"

Et le préfet de Loire-Atlantique revient sur ces derniers mois de manifestation sociales :

Je pense très clairement que quand certains s'installent sur la chaussée et saccagent les radars cela montre un état d'esprit qui consiste à refuser les règles de vie en société et que le résultat est là : plus de tués alors que nous étions sur une pente descendante"

La moitié des tués sont des usagers vulnérables 

Les piétons et les deux roues - moto cyclo et vélos- représentent 50% des tués sur les routes de Loire-Atlantique en 2019. La tranche d'âge 25-64 ans est la plus touchée. 

Les causes des accidents mortels

Dans un cas sur cinq c'est la vitesse. D'ailleurs la gendarmerie note un impressionnant relâchement des comportements avec une hausse de 81% des excès supérieurs à 40 km/h  (de 650 à 1176) et une hausse de 76% des excès supérieurs à 50 km/h (de 232 à 409). Dans 15% des accidents mortels, c'est l'alcool qui est en cause; les dépistages réalisés en zone police montrent qu'une personne contrôlée sur six est alcoolisée. L'usage des téléphones portables au volant est une autre cause; cela multiplie par trois le risque d'avoir un accident au volant en agglomération. D'ailleurs la préfecture constate une explosion des tués sur la seule ville de Nantes, de 2018 à 2019 on passe de 8 à 21 morts c'est presque le triple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu