Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

8-Mai : après le vandalisme, le "monument des trois maréchaux" de Saint-Gaudens réparé

-
Par , France Bleu Occitanie

Les têtes des statues du "monument des trois maréchaux" pyrénéens de la Grande Guerre avaient été décapités fin 2018, lors d'un acte de vandalisme. Les auteurs n'ont pas été retrouvés, mais le monument a été réparé à temps pour la cérémonie du 8 mai.

Le monument après restauration
Le monument après restauration - Facebook / Ville de Saint-Gaudens

L'histoire avait choqué tout le Comminges, le 21 décembre dernier : les têtes des trois maréchaux de la Grande Guerre décapitées, sur ce site emblématique de Saint-Gaudens, où est aussi installé le monument aux morts des deux guerres mondiales.

Les statues de Joseph Joffre, Ferdinand Foch et Joseph Gallieni sont désormais réparées, et le monument a retrouvé sa splendeur pour les cérémonies du 8 mai, ce mercredi. Il a été restauré fin avril, en une semaine, par une entreprise spécialisée du Gard : l'atelier Jean-Loup Bouvier.

"On a remis en état, tel que les gens connaissaient le monument" - une employée de l'atelier de restauration

Deux employés de l'atelier ont oeuvré pour remettre le lieu en état. "On a réparé, comblé niveau cassures. Tous les éclats ont été récupérés au préalable et ont été recollés. (...) Les manques qui n'ont pas pu être récupérés lors de la chute ont été repris avec du mortier naturel à base de chaux et de sable" explique Christine Goubert, une des restauratrices de l'atelier. "Evidemment, un oeil expert verra peut-être des traits de séparation, et encore ! On a remis en état, tel que les gens connaissaient le monument". Sur sa page Facebook, la mairie de Saint-Gaudens salue d'ailleurs "un travail remarquable".

Les auteurs des dégradations, eux, sont toujours introuvables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu