Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Huit voitures EDF brûlées à Grenoble : un incendie qui en rappelle d'autres dans l'agglomération grenobloise

-
Par , France Bleu Isère

Huit voitures ont été incendiées sur le parking de la division technique d'EDF dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble dans la nuit de dimanche à lundi. Cet incendie volontaire fait suite à une série dans l'agglomération depuis 2 ans, la plupart revendiqués sur des sites internet libertaires.

Huit voitures d'EDF brûlées à Grenoble,, l'incendie volontaire ne fait pas de doute
Huit voitures d'EDF brûlées à Grenoble,, l'incendie volontaire ne fait pas de doute © Maxppp -

Grenoble

Des hydrocarbures sur les pneus des véhicules brûlés

D'après les premières constatations de la police, le grillage extérieur du parking de la division technique d'EDF dans le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, a été sectionné.

Les incendiaires -car l'acte malveillant ne fait aucun doute- ont voulu mettre le feu à une quinzaine de véhicules en répandant des hydrocarbures sur leurs pneus.  Résultats : huit voitures brûlées et six où le feu n'a pas pris.  

Un incendie volontaire non revendiqué

Cette nouvelle attaque contre le site EDF n'a pas été revendiqué, elle est simplement relayée avec un article de presse sur un des sites internet libertaires où les activistes ont l'habitude de signer leurs actes. 

Pour la police grenobloise,  la "cible" et le "mode opératoire" font évidemment penser aux autres incendies criminels de ces deux dernières années dans l'agglomération grenobloise. 

Une longue série d'incendies qui visent des institutions dans l'agglomération grenobloise

En 2017, déjà une douzaine de voitures d'Enedis (filiale d'EDF) avaient été incendiées. Ont aussi été visés la Casemate, un centre de culture scientifique, des voitures de gendarmerie dans la caserne Léon Blum à Grenoble et la caserne de Meylan, d'autres voitures au CCAS de Grenoble. Sans oublier l'incendie de France Bleu Isère le 28 janvier dernier. 

Pour l'instant,  les différentes enquêtes n'ont pas abouti,. Elles sont confiées à la Police Judiciaire quand les actes sont revendiqués. Actuellement, c'est donc les policiers de la Sûreté Nationale qui procèdent aux investigations.