Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

80 km/h : les radars de Haute-Loire s’emballent et flashent trois fois plus depuis la réforme

mercredi 1 août 2018 à 19:16 Par Sandrine Morin, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Après un mois à 80 km/h, c’est l’heure des premiers bilans. Et en Haute-Loire, les radars n’ont pas arrêté de flasher pendant ce mois de juillet.

Il y a 26 radars fixes en Haute-Loire
Il y a 26 radars fixes en Haute-Loire © Maxppp -

Haute-Loire, France

Depuis un mois, vous roulez - en tout cas vous devez roulez - à 80km/h sur les routes secondaires sans séparateur. Et visiblement, ce n'est pas facile de prendre les nouvelles habitudes. 

Sur le plan national, le nombre d'automobilistes flashés a doublé depuis le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur de la limitation à 80 km/h. La Sécurité routière a confirmé qu'il y a eu 260 000 flashs supplémentaires par rapport à la même période un an plus tôt. Au total, 500 000 flashs ont été enregistrés en juillet sur les routes françaises. 

3266 contre 1026

Il y a même des départements où le compteur explose. C'est le cas de la Haute-Loire où on compte quasiment trois fois plus de flashs. La preuve est simple à faire. Il suffit de comparer  les chiffres qui sont chaque semaine transmis par la préfecture du Puy-en-Velay. La semaine juste avant la réforme, les radars fixes alti-ligériens avaient flashé 1028 fois. 

L'avant dernière semaine de juillet ( du 15 au 22 juillet )  ils se sont emballés avec 3266 infractions constatées. Alors évidemment il y a plus de passages en Haute-Loire en cette période estivale mais sur un mois l'augmentation est tout de même de 153 %. 

Communication préfectorale interrompue 

Le sujet est en tout cas sensible ! Le préfet de la Haute-Loire communiquait ses chiffres des radars depuis le début de l'année et la terrible série d'accidents mortels. Le but de la communication, c'était justement de faire ralentir les automobilistes. Mais le ministère de l'intérieur a visiblement dit stop. La préfecture de Haute-Loire n'a plus le droit de communiquer sous aucune forme. C'est Paris maintenant qui gère ces chiffres et qui les dévoilera au moment venu. 

Sur la dernière communication de la préfecture, le chiffres des radars a disparu.  - Aucun(e)
Sur la dernière communication de la préfecture, le chiffres des radars a disparu. -

"Rien de surprenant" 

Rien surprenant disent notamment les Motards en Colère de Haute loire qui s'étaient battus très fort contre cette mesure. Richard Col est le coordinateur de la FFMC43 ( basée à Brive Charensac ) et pour lui cette mesure est juste faite pour prendre de l’argent aux automobilistes. La Haute-Loire -où quasiment tout le réseau est passé à 80km-  a été un des départements à se battre le plus fort contre cette mesure. Laurent Wauquiez et les autres élus du département étaient quasiment tous contre. 

  • REPÈRES : En Haute-Loire, il y 26 radars fixes, 3 536 km de routes départementales et secondaires sans séparateur et seulement 38 km d’autoroutes.