Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

860 grammes d'héroïne, deux armes et de l'argent en liquide retrouvés dans un appartement de Bourges

jeudi 9 novembre 2017 à 17:14 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Un homme de 34 ans sera jugé ce vendredi à Bourges. Les policiers ont découvert à son domicile 860 grammes d'héroïne, mais aussi deux armes et de l'argent liquide. En garde-à-vue, il a reconnu être allé chercher la drogue en Hollande. Sur les 18 derniers mois, il aurait rapporté près de 3 kilos.

Dans l'appartement du centre-ville de Bourges, les policiers ont découvert 860 grammes d'héroïne, 180 euros en liquide et 2 armes, une à grenaille et un pistolet à billes.
Dans l'appartement du centre-ville de Bourges, les policiers ont découvert 860 grammes d'héroïne, 180 euros en liquide et 2 armes, une à grenaille et un pistolet à billes. - DR Police de Bourges

Bourges, France

Une importante saisie pour les policiers de Bourges dans un appartement du centre-ville. Dans un coffre, lui-même caché dans une cloison, ils ont découvert 860 grammes d'héroïne, une drogue dure interdite en France, mais aussi deux armes et 180 euros en liquide.

Le locataire des lieux, un Berruyer de 34 ans, a passé 96 heures en garde-à-vue, le maximum légal pour de tels faits. Il a expliqué aux policiers s'être approvisionné en Hollande. Il a fait l'aller-retour 6 fois dans les 18 derniers mois. Il affirme, en tout, avoir ramené près de 3 kilos d'héroïne. À raison de 35 euros le gramme environ, ça représente à la revente près de 100 000 euros.

Déjà condamné à six mois fermes pour trafic de stupéfiant

L'homme assure qu'il revendait une partie de la marchandise, mais qu'il en consommait aussi une bonne partie. La revente lui servait à financer sa consommation et son train de vie. Il sera jugé ce vendredi après-midi en comparution immédiate à Bourges, pour trafic de stupéfiants mais aussi pour contrebande, puisqu'il importait de la drogue depuis l'étranger.

Il a déjà été condamné à six mois de prison ferme en 2009 pour des faits similaires.