Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Neuf interpellations ce week-end dans la métropole lilloise après des rodéos sauvages à moto

lundi 28 mai 2018 à 14:17 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

La préfecture du Nord avait promis des opérations anti-rodéos ce week-end de 26 et 27 mai 2018. Parole tenue et ça a payé : 9 interpellations dans la métropole et de nombreux engins saisis. Un policier a été légèrement blessé hier lors d'une interpellation à Lille au Faubourg des Postes.

Un jeune en plein rodéo rue Pierre Legrand, dans le quartier de Fives, à Lille
Un jeune en plein rodéo rue Pierre Legrand, dans le quartier de Fives, à Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Le préfet du Nord l'avait annoncé ce vendredi sur France Bleu Nord, la police serait sur le pont ce week-end dans la métropole lilloise pour identifier et interpeller les auteurs de rodéos sauvages à moto. Des opérations lancées après des incidents sérieux il y a 10 jours aux Bois Blancs et à la braderie de Fives : des habitants qui avaient tenté d'empêcher des rodéos avaient été violemment frappés.

Et donc promesse tenue : la police s'est déployé ce week-end dans les secteurs sensibles. Plusieurs unités mobilisées, dont la Police Judiciaire de Lille. Et le bilan est de 9 interpellations dans la métropole lilloise, dont 5 à Lille, dans le secteur du Boulevard de Metz samedi. Dans cette même journée, un homme qui faisait du rodéo a été arrêté à Fives avec sur lui des stupéfiants.

"A chaque interpellation, on constate que les conducteurs n'ont pas de casque, qu'ils n'ont pas le permis et que leur engin n'est pas assuré", raconte un policier lillois.

Les engins systématiquement saisis

A chaque fois les engins (mini-motos, scooters, quads) ont été saisis. Dimanche après-midi, lors d'une interpellation dans le secteur du Faubourg des Postes, un motard de la police a été légèrement blessé. "L'homme qui faisait du rodéo a pris la fuite et il a tenté de renverser le motard" explique une source policière.

Mais il n'y a pas qu'à Lille que la police s'est mobilisée : à Hautmont, près de Maubeuge, un homme qui faisait du rodéo a été interpellé dimanche soir. Et à Sin-le-Noble dans le douaisis, 2 jeunes ont chuté sur leur deux-roues : l'un a pris la fuite, l'autre a été hospitalisé.

Reste maintenant à savoir quelles suites judiciaires seront données à ces arrestations. Vendredi dernier, Martine Aubry, excédée, comme les habitants, par ces pratiques bruyantes et dangereuses, avait écrit à Edouard Philippe pour réclamer une pénalisation des rodéos sauvages.