Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A 89 ans, un irréductible châtelain breton poursuivi pour mise en danger d'autrui

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Un prévenu atypique, poursuivi pour mise en danger d'autrui avec risque immédiat de mort ou d'infirmité, comparaît ce jeudi 3 septembre à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Âgé de 89 ans, il exploite illégalement, depuis 2011, un domaine hôtelier à Planguenoual (22).

Joseph Hervé le mercredi 2 septembre 2020 devant son château de Planguenoual dns les Côtes d'Armor
Joseph Hervé le mercredi 2 septembre 2020 devant son château de Planguenoual dns les Côtes d'Armor © Radio France - Johan Moison

Avec son chapeau, sa longue barbe blanche et son regard bleu, Joseph Hervé, le châtelain du domaine du Val à Planguenoual dans les Côtes d'Armor, a des faux airs de Dumbledore, le directeur de l'école de sorcellerie d'Harry Potter. Il achète le domaine en 1971. Une ruine qu'il transforme en un magnifique complexe hôtelier. Onze hectares près de la mer avec une piscine, un spa... "Nous avons passé une nuit dans ce superbe château où tout paraît être surnaturel. Il y plane une ambiance calme aux odeurs de vieux manoir". Sur internet, les commentaires des voyageurs du mois d'août qui s'achève sont plutôt flatteurs. Et on croise encore quelques clients en ce début septembre.

Le château du domaine du Val à Planguenoual dans les Côtes d'Armor.
Le château du domaine du Val à Planguenoual dans les Côtes d'Armor. © Radio France - Johan Moison

Le domaine fermé depuis 2011 accueille toujours des clients

Qui pourrait imaginer que ce site est, en réalité, fermé depuis 9 ans ?! Fermé par un arrêté préfectoral du 28 octobre 2011 après la découverte d'un cas de légionellose sur une cliente. L'eau prélevée sans autorisation était de mauvaise qualité, dit la justice. Fermé... mais Joseph Hervé, le propriétaire âgé de 89 ans, aux allures de vieux druide, continue de travailler, "de payer des impôts", comme si de rien n'était, ou presque. "Je n'ai jamais fermé mais bon, ça a coûté quinze licenciements cette histoire", lâche le châtelain. Histoire à peine croyable. Quinze salariés travaillent encore au domaine, ils ont été jusqu'à 35 certains étés. 

Cinq jours de prison en 2018

Joseph Hervé ne cache pas ses démêlés judiciaires. Il les assume, les revendique même.  Il y a deux ans, comme il refusait de payer une amende de 1350 euros pour avoir planté illégalement des peupliers sur une zone humide, la justice l'envoie en prison à 87 ans. Il y reste cinq jours. "Cinq jours pendant lesquels je fus le plus vieux détenu de France", s'amuse-t-il.  

Ce jeudi 3 septembre, c'est pour l'affaire de la légionellose qu'il comparaît devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Un "dossier complexe", selon le parquet de Saint-Brieuc. Joseph Hervé est, entre autres, poursuivi pour "blessures involontaires et mise en danger d'autrui par violation manifestement délibérée d'une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence".

Amputé d'une jambe en mars dernier, il arrivera au palais de justice en fauteuil roulant. Déterminé et persuadé de son innocence. Un châtelain rebelle ? "Non, je ne suis pas rebelle ! Par contre, je n'ai jamais obéi aux ordres illégaux. Le précédent préfet disait que j'étais atypique. Moi, je me trouve normal".

Un irréductible châtelain breton de 89 ans devant la justice. Le reportage de Johan Moison

Choix de la station

À venir dansDanssecondess