Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Alençon, de nouveau une voiture brûlée et un cocktail molotov jeté sur la police quartier Perseigne

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une voiture a brûlé dans le quartier de Perseigne à Alençon, dans la nuit de lundi à mardi. La police a essuyé des jets de feux d'artifice et de cocktail molotov, selon la préfecture. Le quartier est secoué par des tensions depuis deux semaines.

Une voiture de police la nuit (photo d'illustration).
Une voiture de police la nuit (photo d'illustration). © Maxppp - Lionel Vadam

Les tensions qui secouent le quartier de Perseigne à Alençon depuis deux semaines ne semblent pas retomber. De nouveau, dans la nuit du lundi 5 avril au mardi 6 avril, une voiture a brûlé, vers une heure du matin rue Lamartine. Une patrouille de police a également essuyé des jets de feux d'artifice, et d'un cocktail molotov, indique la préfecture de l'Orne. Plus tôt dans la soirée, la police avait interpellé et verbalisé une personne dans le quartier pour avoir consommé de la drogue. 

Cocktail molotov et feux d'artifices

Les tensions sont régulières depuis deux semaines dans le quartier. Le 20 mars, cinq voitures et un scooter, ainsi que six caméras de surveillance, avaient été incendiées. Une autre voiture a été incendiée, cette fois dans la nuit de jeudi 1er avril à vendredi 2 avril, avec des jets de projectiles sur les patrouilles de nuit. Quatre personnes ont été interpellées le même jour. La préfète de l'Orne a envoyé des renforts de police dans le quartier. 

Des effectifs de Flers en renfort lundi soir

Selon le syndicat SGP-Police, il s'agit de soutien ponctuel de la part de gardiens de la paix venus de Caen, du Mans, dernièrement du Havre pour le weekend de Pâques, mais pas d'effectifs pérennes. Ce lundi soir, des effectifs venus de Flers étaient présents pour prêter main forte au commissariat d'Alençon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess