Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Angoulême, le Circuit des remparts endeuillé par le décès d'un pilote

dimanche 16 septembre 2018 à 15:07 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Le drame s'est produit dimanche vers 11h45 au Circuit des remparts à Angoulême (Charente). Victime d'un malaise, Denis Derex a projeté sa Mini Cooper S dans une barrière. Ce pilote chevronné est décédé malgré l'intervention des secours.

Le circuit des remparts est le lieu de rendez-vous de dizaines de voitures de course de collection, qui s'affrontent sur un circuit inchangé depuis 1939
Le circuit des remparts est le lieu de rendez-vous de dizaines de voitures de course de collection, qui s'affrontent sur un circuit inchangé depuis 1939 © Radio France - Florent Terrien

Angoulême, France

Victime d'un malaise, Denis Derex a projeté sa Mini Cooper S dans une barrière, lors du Circuit des remparts à Angoulême (Charente). Rapidement pris en charge par les secours et transféré à l'hôpital d'Angoulême, le pilote est décédé. Les courses ont repris à 14h30.

La Mini Cooper S roulait lentement, à la sortie du virage Fangio, le plus serré du Circuit des remparts, lorsqu'elle a percuté les barrières de protection. Il était 11h45 en ce dimanche, jour de course à Angoulême. Le bolide participait aux essais du "plateau Beltoise". Le moteur de la petite voiture de course s'est enflammé, mais le pilote a pu être rapidement sorti de l'habitacle par les secours.

Un pilote pourtant chevronné

Le conducteur, Denis Derex, a été victime d'un malaise au volant, selon la préfecture de la Charente. Lors de l'arrivée des secours, Denis Derex "était en arrêt cardiaque" croit savoir un membre de l'organisation de la course. Conduit au centre hospitalier d'Angoulême, le pilote décédé, confirme la préfecture. Pilote chevronné, Denis Derex était un habitué du Circuit des remparts.

Les courses ont pu reprendre à 14h30. La sécurité du circuit n'étant pas en cause, la préfecture a donné son feu vert. L'enquête sur les circonstances de l'accident est menée par les policiers du commissariat d'Angoulême.