Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Aubusson, la sculpture de Jacques Cinquin, "L'Acrobate", vandalisée

-
Par , France Bleu Creuse
Aubusson, France

"L'Acrobate" a été dégradé dimanche 21 juin. Cette oeuvre du sculpteur Jacques Cinquin trône au milieu du rond-point de la place Maurice Dayras à Aubusson. Le maire, Michel Moine, voit dans cet acte de vandalisme une attaque personnelle quelques jours avant le second tour des municipales.

"L'Acrobate" de Jacques Cinquin a été inaugurée en octobre 2019 à Aubusson.
"L'Acrobate" de Jacques Cinquin a été inaugurée en octobre 2019 à Aubusson. - Michel Moine

"L'Acrobate" est désormais plié en deux et gît à moitié sur le sol. Cette sculpture multicolore de Jacques Cinquin installée fin 2019 sur le rond-point de la place Maurice Dayras à Aubusson a été dégradée dans la nuit de dimanche 21 à lundi 22 juin. Il n'y a aucune inscription ni revendication. Les gendarmes ont ouvert une enquête et la commune va porter plainte.

Il est temps que cette campagne électorale s'achève

Le maire, Michel Moine, est en colère et écœuré : "Jacques Cinquin était un ami proche, décédé il y a un an, il aimait Aubusson et les Aubussonnais." Au-delà de la dégradation de l'oeuvre, il dénonce une attaque personnelle : "C'est aussi au maire qu'on veut s'en prendre. Il est temps que cette campagne électorale s'achève. Il y a trop de violences, et pas seulement verbales : mon nom a été écrit sur le monument aux morts, ma permanence a été taguée... On n'a jamais vu un tel climat à Aubusson."

ECOUTEZ - La réaction de Michel Moine

Maire sortant et candidat à sa réélection, Michel Moine est poursuivi en justice dans l'affaire Creuse Grand Sud. Il soupçonné de faux et de complicité de faux en écriture.

Une oeuvre offerte à la commune en 2019

Mort en juin 2019, Jacques Cinquin s'est installé à Aubusson dans les années 1960 comme professeur de peinture puis d'art mural à l'ENAD. Ses enfants ont offert à la ville d’Aubusson cette sculpture d’"Acrobate" imaginée par leur père.

Elu d'opposition, Mathieu Charvillat dénonce également sur les réseaux sociaux une "profanation", une "atteinte directe à la mémoire de l'artiste" et une "profanation" qui génère "un climat ambiant épouvantable".

La préfète de la Creuse Magali Debatte indique quant à elle "condamner avec la plus grande fermeté" cette dégradation, vue comme "une atteinte à la culture et à l’œuvre d’un artiste qui représente l’âme aubussonnaise".

Candidat au second tour des élections municipales contre Michel Moine, Jean-Luc Léger condamne également ces actes et "déplore que les insinuations nous rendent de près ou de loin responsables. Nous n'avons jamais tenu de discours segmentants, le clivage et la discrimination ne font pas parti de notre logiciel." 

  • Creuse
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu