Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Un homme en fauteuil roulant bousculé par des gendarmes à Bessan

-
Par , France Bleu Hérault

Les gendarmes ont fait évacuer le point de blocage des gilets jaunes à Bessan au niveau de l'échangeur de l'autoroute A9 ce dimanche matin. Une vidéo montre une altercation entre les forces de l'ordre et un homme en fauteuil. D'après les forces de l'ordre, l'homme possédait une matraque.

Les gilets jaunes présents à Bessan depuis le premier jour de mobilisation.
Les gilets jaunes présents à Bessan depuis le premier jour de mobilisation. © Radio France - Marion Bargiacchi

Bessan, France

La vidéo ne cesse d'être partagée sur les réseaux sociaux. Elle est prise par un gilet jaune sur le péage d'Agde/Bessan (Hérault) sur l'autoroute A9 ce dimanche 9 décembre matin. On y voit une personne en fauteuil roulant en conflit avec plusieurs gendarmes équipés de casques et de boucliers. Difficile de savoir sur ce court passage de trois minutes pourquoi les deux côtés s'en veulent, mais un dialogue fait comprendre que des insultes auraient été échangées avant le tournage de la vidéo

L'homme possédait une matraque

Les gendarmes déplacent l'homme en fauteuil jusqu'au centre du rond-point. Il est ensuite tiré et poussé par deux manifestants un peu plus loin. Mais lorsqu'il passe devant l'un des gendarmes, celui-ci repère une matraque. "Il est armé", "Matraque les gars, attention" peut-on entendre sur la vidéo. Gilets jaunes et gendarmes se bousculent et le fauteuil tombe à la renverse. 

Les gendarmes tentent d'abord de remettre l'homme sur son fauteuil mais il refuse.  Les forces de l'ordre se placent alors  en "position de sécurité" devant lui, bouclier devant pour le séparer des autres manifestants. Les gendarmes expliquent qu'ils étaient en sous effectif face à des dizaines de gilets jaunes. C'est finalement un manifestant autorisé à passer qui va remettre l'homme sur son fauteuil. À la fin de la vidéo on entend l'homme en fauteuil expliquer que "Gilet jaune ou pas gilet jaune, je l'ai (la matraque NDLR) toujours sur moi".

Joints par téléphone, les gendarmes précisent que l'homme détenait bien une matraque télescopique qu'il a refusé de donner aux forces de l'ordre. Ils ajoutent que l'escadron présent sur place vient d'une compagnie extérieure à l'Hérault.