Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

À Blanzat (Puy-de-Dôme), une enquête ouverte après le signalement d'un homme suspect rôdant près de l'école

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Un homme rôderait près du groupe scolaire Louis Blanc à Blanzat, dans le Puy-de-Dôme. C'est en tout cas ce qu'affirme la gendarmerie de la commune et le parquet de Clermont-Ferrand. La ville a alerté les parents d'élèves, forcement inquiets.

Le groupe scolaire Louis Blanc à Blanzat
Le groupe scolaire Louis Blanc à Blanzat © Radio France - Mickaël Chailloux

Blanzat, France

Tout est partie de la plainte d'une fillette de 9 ans, scolarisée en CM1, et largement auditionnée cette semaine par les gendarmes de Blanzat. Elle raconte qu'un homme en voiture l’aurait approchée pour lui proposer des bonbons, lundi après-midi, alors qu’elle rentrait chez elle. Elle et sa famille ont déposé plainte mardi matin. Plus tard, c'est un jeune homme de 14 ans, collégien à Louis Blanc, qui a raconté avoir été importuné par cet homme. La description semble être la même. 

Depuis, à la sortie de l'école de Blanzat, les parents sont inquiets. Ils racontent qu'il y a deux ans, des faits similaires s'étaient produits. Sans suite judiciaire connue d'après le parquet. "On y réfléchit à deux fois avant de laisser nos enfants aller tout seuls à l'école" racontait une maman, penchée sur son véhicule où ses trois enfants sont assis, en sécurité. 

"Il y a de plus en plus de monde autour de l'école depuis quelques jours", raconte la maman d'une jeune fille scolarisée à Blanzat

Une enquête menée par la gendarmerie de Blanzat

La ville de Blanzat a réagi. Sa maire, Christine Pérol-Beyssi, a fait placarder une affiche à l’entrée de l’établissement.  Elle appelle les parents à la vigilance et précise : "La gendarmerie nous a informés que des enfants de la commune auraient été importunés par un individu suspect sur les trajets scolaires. Nous sommes donc tous appelés à une vigilance absolue notamment à l'égard des enfants amenés à rentrer chez eux ou à rejoindre l'école seuls."

Une affiche a été placardée devant les grilles de l'école  - Radio France
Une affiche a été placardée devant les grilles de l'école © Radio France - Mickaël Chailloux

Les faits rapportés par la fillette et l’adolescent sont pris très au sérieux par les autorités judiciaires, indique le procureur de la République Eric Maillaud. Cependant, pour l'instant, les éléments dont disposent les enquêteurs (une simple description de deux enfants) sont trop minces pour être significatifs. Une enquête est en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu