Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Caen, deux hommes condamnés pour avoir tenté de faire passer une famille irakienne en Angleterre

vendredi 3 novembre 2017 à 20:03 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Interpellés le mardi 31 octobre à la gare de Ouistreham, les deux hommes, d'origine roumaine, transportaient une famille de sept Irakiens dans leur fourgonnette. Ils ont été condamné à un an de prison en comparution immédiate, vendredi 3 novembre, par le tribunal correctionnel de Caen.

En plus d'un an de prison ferme, les deux hommes ont écopé d'une interdiction de territoire de cinq ans.
En plus d'un an de prison ferme, les deux hommes ont écopé d'une interdiction de territoire de cinq ans. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Caen, France

Dans le box des accusés, les deux hommes, aidés par une traductrice, ont affirmé qu'ils n'étaient pas au courant qu'une famille d'Irakiens avait pris place à l'arrière de leur fourgonnette. Les douaniers de la gare maritime de Ouistreham ont découvert mardi 31 octobre quatre adultes, l'un d'entre eux en fauteuil roulant, un adolescent de 17 ans et deux enfants de quatre et sept ans à l'arrière du véhicule, dissimulés derrière des cartons et un matelas.

Ils pensaient venir pour un "déménagement"

L'enquête a permis de déterminer que les deux hommes, qui habitent en Angleterre depuis quelques semaines seulement, ont embarqué à Douvres, toujours en Angleterre, le lundi 30 octobre, peu après 23h40. Les deux Roumains, âgés de 32 et 40 ans, affirment qu'il leur a été demandé de prêter main forte pour un déménagement, en France. Ils sont arrivés à Calais puis ont roulé jusqu'à Caen, avant de prendre la direction du quartier de la gare. C'est là que la famille irakienne aurait pris place à bord du véhicule.

A la barre, les deux hommes certifient qu'ils n'ont su qu'après coup que leur fourgonnette étaient occupée. Le plus âgé aurait reçu un premier message pour leur demander de quitter les lieux au moment du "déménagement", puis un second pour les informer que deux adultes étaient à bord. L'enquête confirmera qu'ils étaient en lien depuis l'Angleterre avec une troisième personne, sans que son identité ne puisse être déterminée.

Prison ferme et interdiction de territoire

Les deux hommes sont finalement interpellés le mardi 30 octobre, peu après 16h. En plus d'un an de prison ferme, ils écopent d'une interdiction de territoire de cinq ans sur le sol français ainsi que la saisie de leur véhicule et de leurs téléphones. L'avocat de l'un des deux prévenus, Maître Eric Gaillard, a déclaré regretter que le "degré d'implication" de son client n'ait pas pu être déterminé. De nombreuses questions restent en effet en suspens, notamment celle sur les commanditaires de cette expérience.