Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Calais, nouveau démantèlement d'un camp de migrants dans la zone industrielle des Dunes

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Ce jeudi matin, les autorités ont démantelé le camp du bois Dubrulle à Calais. Selon le Secours catholique, seuls 70 migrants étaient présents au moment de l'opération, bien moins que le nombre estimé de personnes qui vivent dans cette zone industrielle.

Une précédente évacuation au "Pont de la trouille" à Calais le 11 mars 2019.
Une précédente évacuation au "Pont de la trouille" à Calais le 11 mars 2019. © Radio France - François Cortade

Vers 7h du matin jeudi 30 juillet, les forces de l'ordre ont procédé au démantèlement du camp du bois Dubrulle dans la zone industrielle des Dunes à Calais. Elle se situe à quelques centaines de mètres du camp démantelé le 10 juillet, juste avant la visite du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Selon le Secours catholique, environ 400 personnes vivent dans cette zone depuis le démantèlement du 10 juillet. Mais beaucoup ont quitté les lieux avant l'évacuation de ce jeudi. Seuls 70 migrants étaient sur place selon le Secours catholique.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La plupart transportés vers des centres d’hébergement

Dans la foulée, une seconde opération a été conduite sur le secteur du Virval, à proximité du centre hospitalier de Calais. Au total, 127 personnes ont été prises en charge "dans le calme" selon la préfecture.

Ils ont été envoyés vers des centres d’accueil et d'hébergement du Pas-de-Calais. Deux personnes en situation irrégulière ont été interpellées en vue d’un placement en retenue administrative, ajoute la préfecture, qui "réaffirme que l’État ne laissera pas se reconstituer des zones de non droit à Calais et sur les territoires environnants."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess