Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Cesson-Sevigné, la police municipale est armée depuis 40 ans

mardi 11 septembre 2018 à 18:33 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique

Alors qu'un rapport parlementaire remis au gouvernement ce mardi préconise l'armement obligatoire de tous les policiers municipaux, la municipalité de Rennes y reste fermement opposée tandis qu'à Cesson-Sévigné, cela fait déjà 40 ans que les agents sont armés.

Les neuf policiers municipaux sont armés depuis 1978
Les neuf policiers municipaux sont armés depuis 1978 © Radio France - Céline Guétaz

Rennes, France

"Cela permets de rassurer la population, mais aussi mes policiers municipaux" assure le directeur du service, Yannick Le Scornet. Les neuf agents disposent ainsi d'un gilet pare-balles, d'une bombe lacrymogène, d'un bâton de défense, et d'un revolver de calibre 38 spécial. Cette arme va d'ailleurs être changée d'ici la fin de l'année "nous allons être équipés d'un pistolet semi-automatique de calibre 9 millimètres. Ce sont des armes plus puissantes, plus visibles" précise Yannick Le Scornet. Ces armes ont été autorisées par l'Etat pour les policiers municipaux, après les attentats de Nice. La commune a débloqué 6000 euros pour ce nouvel équipement qui nécessitera également la formation des agents. 

Les agents disposent d'un bâton de défense, d'une bombe lacrymogène et d'un révolver - Radio France
Les agents disposent d'un bâton de défense, d'une bombe lacrymogène et d'un révolver © Radio France - Céline Guétaz

"Les policiers municipaux ne sont pas des cow-boys" 

Les agents de la police municipale de Cesson-Sévigné sont formés régulièrement à l'utilisation de ces armes. "Les agents ne sortent leurs armes que lorsque c'est nécessaire, en flagrant délit. Nous ne sommes ni des cow-boys, ni des shérifs" assure le chef de service. Yannick Le Scornet rappelle que la dernière fois qu'un agent cessonnais a fait usage de son arme en tirant sur une voiture, c'était il y a une trentaine d'années. En revanche, le 25 juillet dernier, les policiers municipaux étaient les premiers sur les lieux d'un cambriolage, et ils ont sorti leurs revolvers pour interpeller trois malfaiteurs. 

Des missions de plus en plus en importantes

Pour l'élu à la sécurité à la ville de Cesson-Sévigné, Jean-Pierre Saviniac " les missions confiées à la police municipale sont de plus en plus importantes, avec la sécurisation des bâtiments et des fêtes, c'est donc essentiel que notre police soit armée". Pour l'élu, il n'y a plus débat dans la commune de 18.000 habitants qui dispose d'une police armée depuis 1978. "La population a complètement intégré le fait que nos agents soient armés, ce n'est plus un débat, ni maintenant, ni lors des campagnes électorales". 

Un rapport parlementaire a été remis mardi au gouvernement par le député LREM et ancien patron du Raid, Jean-Michel Fauvergue, et la députée de la Drôme Alice Thourot. Au programme, 78 propositions pour améliorer la coordination entre les forces de l'ordre, la police municipale et les agents de sécurité privée. L'une d'entre elles étant de rendre l'armement des policiers municipaux obligatoire.