Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Chenôve : les policiers municipaux bientôt armés face à la "brutalisation des rapports" dans la ville

-
Par , , France Bleu Bourgogne, France Bleu

En armant sa police municipale, l'élu socialiste Thierry Falconnet tape du poing sur la table. La demande est transmise au préfet de la Côte-d'Or.

Thierry Falconnet va armer sa police municipale
Thierry Falconnet va armer sa police municipale © Radio France - Arnaud Racapé

Véritable stratégie, ou bien constat d'échec ? Face aux actes de délinquance et de malveillance récurrents dans sa ville, le maire de Chenôve Thierry Falconnet annonce vouloir armer ses policiers municipaux. 

"C'est une décision que je prends après avoir mûrement réfléchi", souligne l'élu. "Il y a des éléments de contexte que vous connaissez : violences urbaines, brutalisation des rapports entre une partie de la population et toute forme d'autorité. Il y a aussi une volonté de ma part de peser sur ces questions de tranquillité parce que j'ai l'ambition par ailleurs continuer de mener des politiques de générosité en matière de solidarité, d'accès à la culture, au sport, à l'éducation mais dans mon action quotidienne je me rends compte que ces questions de tranquillité , elle parasite complètement l'action politique d'une municipalité qui cherche à transformer sa ville."

Train de mesures

Cette mesure, spectaculaire, s'inscrit tout de même dans une politique plus large, visant à retrouver de la sérénité au sein de la ville. "Actuellement j'ai huit policiers municipaux à Chenôve. A l'horizon 2022, on va passer à 12 policiers municipaux et quatre agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Deuxièmement, je souhaite étendre leurs horaires : aujourd’hui, les policiers municipaux travaillent jusqu'à 18h l'hiver, 19h l'été, ils ne travaillent pas le weekend sauf pour la surveillance du marché dominical. Or aujourd'hui un certain nombre d'incivilités se déroulent en dehors de ces horaires."

Dans ce contexte, l'armement des agents viendrait en complément : "je veux mettre des agents sur la voie publique et dans la ville de Chenôve jusqu'à 23 heures le soir. J'ai besoin d'agents qui soient protégés et en sécurité. IL y a des situations, des violences urbaines, des rodéos urbains, des incivilités qui pèsent, des occupations d'espaces publics, de halls d'immeubles. les gens m'en parlent, et toutes les politiques publiques que nous menons sont systématiquement occultées par ces sujets."

Des policiers formés et responsabilisés

Cette décision, elle engage forcément le maire et son équipe. Elle est transmise au préfet de la Côte-d'Or et quoi qu'il en soit elle ne pourra pas être appliquée sans garde-fous, à commencer par la formation de ces policiers. "Les agents doivent être formés, je souhaite aller au-delà des obligations qui sont les miennes, je souhaite que  les agents soient vraiment accompagnés, porter une arme à feu ça engage la responsabilité de l'agent, ma responsabilité en tant que maire. J'ai aussi interrogé le préfet sur la question de la localisation et de la sécurisation du local dans lequel les armes seront entreposées. Je cherche enfin que nous menions une réflexion sur la localisation de la police municipale au commissariat de Chenôve, propriété de l'Etat. J’imagine tout à a fait que l'on puisse rapprocher les polices, pou rune meilleure coordination."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess