Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Colomiers, le restaurant du chef étoilé Yannick Delpech incendié

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La voiture du chef étoilé Yannick Delpech a pris feu ce lundi 28 janvier. Son restaurant a été touché. Le restaurateur affirme que c'est criminel et se dit pris pour cible. Il avait publiquement dénoncé les actions des gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

L'incendie a pris au sous-sol depuis la voiture personnelle de Yannick Delpech mais ne s'est pas propagé dans le bâtiment
L'incendie a pris au sous-sol depuis la voiture personnelle de Yannick Delpech mais ne s'est pas propagé dans le bâtiment © Radio France - Simon Cardona

Colomiers, France

Une partie du restaurant L'Amphitryon à Colomiers (Haute-Garonne) du chef étoilé Yannick Delpech a pris feu ce lundi 28 janvier au petit matin. Ce n'est pas la première fois que son restaurant est ciblé. Le restaurateur assure que c'est une attaque personnelle.

Le chef fait le lien avec ses déclarations sur les dérives du mouvement des gilets jaunes

Les traits tirés, les yeux rougis, Yannick Delpech ne peut que constater les dégâts. Peu après son arrivée au restaurant ce lundi, aux environs de 5h du matin, son véhicule personnel a pris feu au sous-sol du restaurant. Juste en dessous des cuisines qui, touchées par les fumées, sont hors d'usage.

"Il faut savoir que depuis ma prise de parole sur les réseaux sociaux contre ce mouvement social qu'on subit depuis une dizaine de semaines dans le centre-ville de Toulouse, j'ai vite compris que ma parole dérangeait, avance Yannick Delpech. J'ai été cambriolé deux fois en quatre jours, mes murs tagués. J'ai compris que j'étais suivi de près. Une étape a été franchie là, on a voulu s'en prendre à moi."

"J'ai la haine" - Yannick Delpech

Aux environs de 5h du matin, le chef était seul dans son restaurant. "Il fallait savoir que j'arrivais à cette heure-ci au restaurant, il fallait soit me suivre, soit connaitre mes horaires. On a passé un cap, on n'en est plus aux insultes sur les réseaux sociaux, c'est un incendie volontaire."

Le restaurant de Yannick Delpech a été tagué samedi 26 janvier  - Radio France
Le restaurant de Yannick Delpech a été tagué samedi 26 janvier © Radio France - Simon Cardona

Yannick Delpech tient à préciser qu'il ne pointe personne du doigt, mais qu'il "constate des faits" : "Je sais que depuis une semaine je subis des dégradations, ce n'est pas le fait d'un seul homme, ni du hasard. J'ai la haine. Ils ne se rendent pas compte de ce qu'ils font, ils mettent quarante employés au chômage, trois entreprises sur un fil."

Le restaurant fermé ces prochains jours

Les cuisines étant inutilisables, le restaurant a annulé toutes ses tables pour les prochains jours. Il reste à Yannick Delpech et à son équipe à estimer les dégâts. Une enquête a été ouverte pour savoir si l'incendie est bien d'origine criminelle. Car pour l'instant, aucun lien n'est officiellement établi entre les gilets jaunes et cet incendie.

Le restaurant a décidé de fermer pendant au moins quelques jours - Radio France
Le restaurant a décidé de fermer pendant au moins quelques jours © Radio France - Simon Cardona

Un incendie en 2011

Le restaurant de Yannick Delpech avait déjà été victime d'un incendie en aout 2011. Un incendie dû à un problème électrique. Le chef étoilé avait attendu mai 2012 avant de rouvrir son établissement