Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nord : il sauve une maman et son bébé d'un incendie puis retourne à son commerce

lundi 14 janvier 2019 à 8:46 Par Sophie Morlans, France Bleu Nord et France Bleu

Alerté par une voisine, Abdellah Haitouf, un commerçant de Comines (Nord), a probablement évité le pire à une maman et son bébé. Il les a évacués de leur maison, touchée par un début d'incendie.

Ce sauvetage n'a pas éveillé de vocation chez le commerçant qui préfère rester à ses viennoiseries
Ce sauvetage n'a pas éveillé de vocation chez le commerçant qui préfère rester à ses viennoiseries © Radio France - Sophie Morlans

Comines, France

C'est une belle histoire qui commence pourtant mal, par un début d'incendie, à Comines, dans le Nord, près de la frontière avec la Belgique. Jeudi 10 janvier 2019, en fin de matinée, Abdellah Haitouf, qui tient une viennoiserie près de la gare, voit débarquer sa voisine affolée par une forte odeur de brûlé. Il inspecte la maison mais ne trouve rien. En sortant, il voit de la fumée sortir du compteur électrique et de la maison d'à côté. Il sait qu'elle est occupée par une famille avec un bébé et que la maman est souvent à la maison. Alors il tambourine, appelle, mais rien. A l'intérieur, la jeune femme et son enfant, âgé de 18 mois, sont tranquillement endormis. Le commerçant s'obstine, il commence à défoncer la porte. La voisine se réveille alors. La maison est complètement enfumée. Abdellah la met aussitôt à l'abri avec son bébé. Mais en attendant l'arrivée des pompiers, il ne s'arrête pas là : il retourne à l'intérieur, car il se rend bien compte que les flammes vont progresser très vite. 

Un seul regret, ne pas avoir réussi à sortir le chien

Il va chercher l'extincteur de son magasin, qu'il n'a jamais utilisé. Il n'arrive d'ailleurs pas à s'en servir. Pas découragé pour autant, il  va emprunter celui d'un autre commerçant, en face de sa boutique. Cette fois, il parvient à éteindre le feu avant l'arrivée des pompiers. "J'ai sauvé ma voisine et son enfant, car ils étaient en danger. Vous n'auriez pas fait la même chose à ma place ?", commente-t-il modestement, en regrettant tout de même de ne pas avoir pu récupérer le chien de la famille. "Il y avait trop de fumée, et il était affolé. Je crois qu'il s'était réfugié à la cave." Ce sont finalement les pompiers qui ont retrouvé l'animal, sain et sauf, qui s'était en effet caché dans la panique. 

Pour le SDIS, le service départemental d'incendie et de secours du Nord, le commerçant a fait preuve de bon sens en utilisant le second extincteur, à poudre, car le feu était d'origine électrique. S'il avait utilisé son propre extincteur à eau, les conséquences auraient été désastreuses. Les pompiers rappellent que l'on peut tous apprendre ces réflexes en suivant une formation PSC niveau 1, prévention et secours civiques. 

Je lui dois probablement ma vie et celle de mon bébé

"Je lui dois probablement ma vie et celle de mon bébé" commente Lizeth, la maman sauvée. "Je l'ai vu courir partout... À 10 minutes près, tout aurait pu brûler." Cette intervention, en tout cas, n'a pas éveillé de vocation chez Abdellah qui préfère continuer à vendre ses viennoiseries et apprécier les félicitations de ses clients et les dizaines de messages qu'il reçoit sur les réseaux sociaux.