Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

On a volé le portrait officiel d'Emmanuel Macron dans une petite commune du Cotentin

-
Par , France Bleu Cotentin

Le portrait officiel du Président de la République a été dérobé fin décembre, dans la salle des mariages de la mairie de Fermanville. Un acte "symbolique" pour la maire de la commune, Nicole Belliot-Delacour. L'élue manchoise a porté plainte.

Un portrait officiel d'Emmanuel Macron (comme celui-ci) a disparu fin décembre à Fermanville.
Un portrait officiel d'Emmanuel Macron (comme celui-ci) a disparu fin décembre à Fermanville. © Maxppp - Lionel VADAM

Voilà un vol qui n'est pas habituel. Les élus de Fermanville, dans le Val de Serre, se sont aperçus fin décembre de la disparition du portrait officiel du Président Emmanuel Macron. Ce dernier se trouvait dans la salle des mariages de la mairie : un lieu de passage en cette période de Covid-19. En effet, il fait office de "salle d'attente" pour l'accueil. "Le portait du Président est un des symboles de la République, maintenant est-ce-que c'est une blague ? Dans ce cas, elle est de fort mauvais goût", réagit Nicole Belliot-Delacour, maire de cette commune de 1 300 habitants. 

Plaisanterie ou acte politique ? 

L'élue a porté plainte à la Gendarmerie. Une enquête est en cours. Ce vol se serait déroulé en pleine journée, lors des horaires d'ouverture. Mais alors, le voleur est-il un admirateur d’Emmanuel Macron ou est-ce un acte politique ? Lors du mouvement Gilets jaunes en 2019, des portraits du Président de la République avaient déjà été décrochés au sein des mairies de plusieurs communes françaises, comme signe de protestation.

"Je ne pense pas que l'on soit dans cette version là des faits. Il est important de ne pas stigmatiser et faire d'amalgames", continue Nicole Belliot-Delacour. L'élue se désole également d'avoir perdu les portraits des autres présidents de la Ve République, placée à l’arrière du cadre.

La mairie de Fermanville a toutefois pu récupérer un nouvel exemplaire du portrait officiel d'Emmanuel Macron, en Préfecture. À noter qu'un vol de ce type peut avoir de lourdes conséquences pénales, soit trois ans de prison et 45 000 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess