Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : les occupants du parc de la rue de Mirande convoqués devant la justice

-
Par , France Bleu Bourgogne

A Dijon, quelques jours après avoir investi un parc inoccupé de la rue de Mirande faisant l'objet d'un projet immobilier, les membres du collectif étaient convoqués ce mardi 22 décembre devant le tribunal de Dijon. Un rassemblement de soutien était organisé devant la cité judiciaire.

Un rassemblement de soutien aux occupants du parc rue de Mirande a été organisé devant le tribunal de Dijon
Un rassemblement de soutien aux occupants du parc rue de Mirande a été organisé devant le tribunal de Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

Avenue de Langres, rue de Mirande : même combat ! Des opposants ont investi depuis quelques jours les lieux autrefois réservés à l'accueil de militaires de la BA 102 de Longvic, dans une grande demeure dotée d'un vaste parc. Tout comme aux Jardins de l'Engrenage où des militants se battent pour la préservation d'espaces verts pour les habitants de Dijon et en faire des lieux de partage et de jardinage, ce terrain situé à l'angle de la rue de Mirande et de la rue Jean-Baptiste Baudin est menacé de disparition. En tout cas, il intéresse le promoteur Kaufman & Broad, qui aimerait y construire des logements.

Le rassemblement devant la Cité Judiciaire
Le rassemblement devant la Cité Judiciaire © Radio France - Stéphanie Perenon

Dénoncer la bétonisation

Pour dénoncer cette nouvelle bétonisation à Dijon, le terrain vendu par l'Etat au promoteur privé, est donc occupé par ces militants. Ils y ont même organisé le dimanche 12 décembre un marché pour y rencontrer les riverains et faire connaitre les lieux. Mais ce n'est évidemment pas pour plaire aux autorités qui demandent leur expulsion. Un rendez-vous judiciaire se tenait ce mardi 22 décembre à la cité judiciaire de Dijon. 

Rassemblement devant la cité judiciaire

Un comité de soutien aux militants a été organisé pour l'occasion devant le tribunal. "L'audience initialement prévue ce lundi a pu être décalée d'une journée", précise Me Dominique Clémang, l'avocate du collectif. L"expulsion des lieux a été requise par la justice qui rendra son délibéré ce mercredi à 14 heures mais pour Me Clémang, "il n'y a aucune urgence dans ce dossier sachant que la Métropole de Dijon a refusé le permis de construire." Le délibéré sera rendu ce mercredi 23 décembre 2020 à 14 heures.

La manifestation s'est tenue en début d'après-midi ce mardi à Dijon
La manifestation s'est tenue en début d'après-midi ce mardi à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess