Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : trois bus Divia caillassés dans la même journée à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Dure journée ce mardi 28 avril pour les agents Divia : en tout, trois bus ont été caillassés. Ce sont les premiers gros incidents sur les lignes de transport public dijonnaises depuis le début du confinement. Un coup au moral pour les agents qui sont également mobilisés durant l'épidémie.

En moyenne pendant le confinement, 25 bus circulent chaque jour
En moyenne pendant le confinement, 25 bus circulent chaque jour © Radio France - Capture d'écran / UNSA Divia

Trois caillassages de bus survenus ce mardi 28 avril, ont été signalés par le syndicat Unsa-Divia, le réseau de transport public dijonnais. Depuis le début du confinement, c'est la première fois que des actes d'une telle gravité sont constatés sur nos lignes. Des agissement dénoncés sur la page facebook du syndicat, alors que les transports publics tournent en service minimum pendant la crise sanitaire.

Trois bus et leur agent visés en une journée 

La police est effectivement intervenue vers 20 heures ce mardi après que deux bus Divia aient été caillassés dans le quartier des Grésilles, Place des Savoirs. Il s'agissait d'un bus de la ligne 3 et d'un bus de la ligne Corol, caillassés lors de leur passage à trois minutes d'intervalle. Olivier Sorez, du syndicat explique que les lignes ont ensuite été déviées pour la soirée, par sécurité pour les agents et les usagers. La ligne habituelle a repris ce mercredi matin.

Selon le syndicat UNSA Divia, un autre bus aurait été caillassé dans l'après-midi, à côté du parc de la Colombière à Dijon. L'agent aurait refusé aux jeunes de monter à bord, le groupe se serait alors énervé et l'aurait insulté, avant d'appuyer sur le bouton permettant de monter à l'avant du bus alors que cet accès est fermé durant le confinement. Les jeunes ont ensuite lancé des cailloux sur l'agent qui réussi à partir, il n'y a pas eu de dégât matériel.

"Cela met le moral dans les chaussettes"

"Ce sont les premiers gros incidents que nous subissons depuis le début du confinement. J'admets que cela met le moral dans les chaussettes. Tous les agents continuent de venir travailler parce qu'il le faut, nous n'en avons pas tous envie, et certains viennent saccager les lignes c'est inquiétant," ajoute Olivier Sorez, de l'Unsa. Il précise que cela fait trois bus caillassés sur les 25 qui tournent par jour en ce moment, un ratio important. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess