Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais : sa commune de Domessin, en Savoie, est sous le choc

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Au lendemain de la mise en examen de Nordahl Lelandais pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, le hameau où il habite et son village de Domessin, en Savoie, sont abasourdis.

La maison des Lelandais
La maison des Lelandais © Radio France - Christophe Van Veen

Au hameau des Lelandais, sur les hauteurs de Domessin, en Savoie, les maisons se touchent. On peut parler d'une communauté. Une communauté traumatisée. Certains connaissent "le petit Nordahl" depuis qu'il a six ou sept ans.  

Jean-Pierre, le père de Nordahl Lelandais, nous ouvre la porte mais nous indique très vite qu'on lui a "donné l'ordre de ne pas répondre aux journalistes pour ne pas nuire à l'enquête." Il ne précise pas qui lui a donné l'ordre. L'avocat de Lelandais ou les gendarmes chargés de l'enquête ? 

"On m'a interdit de répondre aux journalistes" — Le père de Nordahl Lelandais

Quand on lui demande sa réaction face à cette nouvelle affaire qu'on impute à son fils, l'homme visiblement marqué répond à France Bleu Pays de Savoie qu'il "suit les choses au fur et à mesure", sur la chaîne d'info en continu que l'on distingue en fond sonore. Sous-entendu^, "on n'était pas au courant, on les découvre".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Un hameau traumatisé

Les voisins, pour la plupart, vivent depuis longtemps dans ce hameau du Blanc. Aucun ne souhaite s'exprimer au micro de France Bleu Pays de Savoie, mais hors-micro quelques uns laissent éclater leur colère ou leur état de sidération. "C'était mes voisins !" insiste un retraité qui ne veut plus entendre parler de cette famille. Une dame âgée qui promène son chien en a "assez des curieux" qui rôdent autour de la maison et "plaint" sincèrement les parents du mis en examen. 

Une autre femme retraitée a vu ce lundi la venue en masse des gendarmes et a compris "que le cauchemar allait continuer". Les gens que nous croisons ne s'imaginaient pas que leur jeune voisin serait relié à la disparition du capitaine Arthur Noyer. Un homme a connu le jeune Nordahl, puis Nordahl adulte et ses chiens. Il repasse le film, il est "traumatisé", il en parle au travail avec ses collègues pour évacuer la bouffée d'angoisse qui a resurgi avec les nouvelles révélations.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

"Qu'on laisse faire la justice !"

Dans le bourg, au Bar du Centre, la chaîne de télé BFM TV tourne en boucle avec un bandeau sur des images qui laisse peu de place à présomption d'innocence : "L'ombre d'un tueur en série". Les clients se sont habitués à voir débarquer les journalistes depuis la première mise en examen. "Domessin était inconnu au bataillon. Maintenant toute la France nous connaît." philosophe-t-on. Le discours est ici radical, à la mesure du choc. A voix haute, on convoque la peine de mort. Un seul homme objecte que Nordahl Lelandais nie en bloc. Pour les autres, la culpabilité ne fait plus guère de doute. "Il y a trop de mensonges, on n'est pas au bout de nos surprises."   

Nordahl Lelandais
Nordahl Lelandais - (capture d'écran facebook)

"Choqué mais pas étonné" — Un habitant de Domessin qui a fréquenté les frères Lelandais

Dans la rue, nous croisons un trentenaire de la même génération que Nordahl et son frère Sven. Il se dit "choqué, mais pas étonné, c'est con à dire, même si on n'a pas de preuve et même si on ne peut pas s'attendre à de telles atrocités. Les deux frères ont fait tellement de conneries."  

Sven Lelandais
Sven Lelandais - (capture d'écran Facebook)

Une commerçante est plus mesurée. À l'étage, près de son magasin, Nordahl Lelandais a loué un appartement avec sa petite amie de l'époque. Pour cette commerçante, " il y a des meurtres partout dans le monde, ce n'est pas propre à Domessin. C'est le monde qui doit revoir sa copie". Et de conclure : "C'est tellement triste pour les familles. Qu'on laisse faire la justice !"

© Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess