Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À la recherche d'un voleur caché dans un immeuble, les policiers tombent sur 46 pieds de cannabis

-
Par , France Bleu Hérault

La police de Montpellier a interpellé un jeune homme qui cultivait chez lui du cannabis. Au total, 46 pieds ont été saisis. En garde-à-vue, il a reconnu travailler en collaboration avec un fournisseur.

L'occupant du logement, âgé de 24 ans, avait dédié une pièce entière à ses cultures
L'occupant du logement, âgé de 24 ans, avait dédié une pièce entière à ses cultures © Maxppp - Samuel Duplaix

Montpellier, France

C'est un vol à l'arraché qui a permis de démanteler un réseau de trafic de drogue. Il y a quelques jours à Montpellier, une victime de vol suit son agresseur jusqu'à un immeuble rue Maréchal. Sur place, les policiers font du porte-à-porte pour retrouver le voleur. Chez l'un des habitants se dégage une forte odeur de cannabis. Alertés, les policiers envoient la brigade des stups. L'occupant, âgé de 24 ans, est interpellé. Les enquêteurs découvrent une pièce dédiée à la culture de cannabis : 46 pieds sont saisis.  

En garde-à-vue, il pointe du doigt son fournisseur, un homme de 41 ans, qui lui aurait appris à cultiver et qui lui fournit la très grande quantité d’électricité nécessaire. En échange, il lui reverse 50% de sa production. 

Interpellé quelques jours plus tard, le fournisseur a reconnu vendre du cannabis depuis quatre ans, pour un montant évalué à plus de 150.000 euros. Chez lui, la police a retrouvé 24 pieds de cannabis, mais surtout près de cinq kilos de têtes de cannabis emballées, prêtes à être vendues. Les deux hommes ont été présentés à un juge