Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À la recherche des propriétaires d'objets volés dans des églises de Loire-Atlantique, du Morbihan et d'Ille-et-Vilaine

mardi 3 avril 2018 à 14:25 Par Marion Fersing, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan

Après l'arrestation de deux hommes pour des vols dans des églises de Loire-Atlantique et du Morbihan, la gendarmerie publie des photos des objets dérobés pour en retrouver les propriétaires.

Les objets ont été volés dans le 44, le 35, le 56 mais aussi peut-être dans les départements limitrophes
Les objets ont été volés dans le 44, le 35, le 56 mais aussi peut-être dans les départements limitrophes - Gendarmerie de Loire-Atlantique

Pendant le mois de février, ils ont ratissé les églises de Loire-Atlantique, d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Ces deux hommes de 32 et 46 ans ont été arrêtés débuts mars.

Des statues, des calices et des ciboires d'une valeur de plusieurs milliers d'euros

Ils agissaient surtout en journée, quand les églises sont ouvertes. Ils ont dérobé plusieurs objets religieux : des statues, des calices, des ciboires d'une valeur de plusieurs milliers d'euros... Mais ils ont aussi volé des centaines d'hosties consacrées, dégradant les tabernacles, les meubles dans lesquels elles étaient conservées. Ce qui a fait penser à certaines victimes qu'il s'agissait d'un trafic d'hosties. Il faut savoir que des vols d'hosties consacrées se produisent régulièrement car elles sont revendues chèrement auprès d'adeptes de messes noires. Ce qui n'est a priori pas le cas dans ce dossier. Les deux suspects n'ont pas du tout évoqué cette piste. Selon les enquêteurs, il s'agit de deux hommes désœuvrés, sans travail qui cherchaient à rembourser des dettes. Ils revendaient ce qu'ils avaient volé à des brocanteurs.

Des objets volés dans le 44, le 35, le 56, mais aussi peut-être dans les départements limitrophes

Ces vols ont notamment eu lieu à Saint-Gildas-des-Bois, Pontchâteau, Herbignac ou encore Guenrouët. Mais les gendarmes n'ont pas encore retrouvé tous les propriétaires des objets volés. Ils en publient donc les photos sur leur page Facebook. Ils ont pu être dérobés en Loire-Atlantique, dans le Morbihan, en Ille-et-Vilaine mais aussi dans les départements limitrophes et ce pendant toute l'année 2017. 

Si vous identifiez des objets sur les photos, il faut contacter la compagnie de gendarmerie de Saint-Nazaire au 02 40 70 61 68 (du lundi au samedi de 08h à 12h et de 14h à 18h) ou par courriel à br.st-nazaire@gendarmerie.interieur.gouv.fr. Les enquêteurs vous demanderont votre identité, les photos que vous pensez reconnaître, la date et le lieu du vol. Et, si possible : le numéro de la plainte qui a été déposée, la facture du bien et une ou des photos où on peut identifier le bien.