Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

À La Roche-sur-Yon,des jeunes tabassent un homme parce qu’il est homosexuel

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le groupe s’est rendu au nord de La-Roche-sur-Yon (Vendée), au barrage Moulin Papon, dans la nuit de mardi à mercredi avec la volonté d’agresser une personne homosexuelle. La victime a 63 ans.

Photo d'illustration police.
Photo d'illustration police. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

La Roche-sur-Yon, France

Un homme de 63 ans a été agressé dans la nuit de lundi 18 à mardi 19 novembre 2019 à La Roche-sur-Yon (Vendée), il se trouvait à proximité du barrage Moulin Papon, un lieu réputé pour des rencontres entre hommes. La victime a été prise à partie par cinq jeunes de 18 à 20 ans, trois filles et deux garçons, l'homme a été roué de coups et a dû être hospitalisé. Devant les enquêteurs, ses agresseurs ont avoué l'avoir frappé car il est homosexuel.

Une agression violente

Ce sont les deux jeunes garçons qui ont tapé la victime. Leurs trois amies ont assisté à la scène sans rien faire. Ils ont ensuite pris la fuite en voiture par la route de Nantes.

La police prévenue par un témoin a pris en chasse la voiture, car la conductrice a refusé de s’arrêter. Ils ont réussi à les intercepter à la sortie Bellevigny sur la départementale 160.

Les cinq ont été placés en garde à vue et sont jugés ce mercredi après-midi en comparution immédiate au tribunal de La Roche-sur-Yon. La victime a le visage tuméfié, une dent cassée et 10 jours d’incapacité temporaire de travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu