Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

À la Roche-sur-Yon, deux policiers blessés par un homme échappé d'un hôpital psychiatrique du Finistère

Après l'agression de deux agents aux Sables-d'Olonne en début de semaine, deux autres ont subi des violences dans la nuit de mardi à mercredi en intervenant dans un hôtel après l'intrusion d'un homme souffrant de problèmes psychiatriques. Il était interné dans le Finistère.

Un policier - illustration
Un policier - illustration © Radio France - Aurélie Lagain

La Roche-sur-Yon, France

Deux policiers blessés à La Roche-sur-Yon (Vendée) par un homme de 35 ans souffrant de problèmes psychiatriques, lors d'une intervention. Ce dernier s'est échappé d'un hôpital psychiatrique du Finistère Bretagne, on ne sait pas quand, avant de pénétrer par effraction dans un hôtel de La Roche-sur-Yon dans la nuit de mardi 12 à mercredi 13 novembre 2019. 

Une agression dans un hôtel

Une fois à l'intérieur, il agresse celui qui garde les lieux et le blesse. Après un appel, deux policiers interviennent, peu après minuit. A leur arrivée, l'agresseur est calme, avant un nouvel excès de violence. Il se déchaîne contre les agents, en blesse un grièvement au visage, l'autre aux bras. Il faut attendre l'arrivée d'une deuxième patrouille pour parvenir à le maîtriser et à le sédater, à lui injecter des calmants. 

Après quelques temps en garde à vue, il est hospitalisé en milieu psychiatrique à La Roche-sur-Yon. Les médecins doivent maintenant rendre leur avis avant d'éventuelles suites judiciaires. Quant aux policiers, celui qui a reçu les coups au visage a six points de suture et 15 jours d'ITT, d'interruption temporaire de travail, l'autre cinq jours. Ils continuent tous les deux de passer des examens médicaux. 

C'est la deuxième agression contre les forces de l'ordre en Vendée en l'espace de 48 heures. Dans la nuit de lundi à mardi, un conjoint violent a blessé deux agents aux Sables-d'Olonne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu