Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Homme frappé à mort pour sa carte bancaire à La Rochelle : cinq adolescents mis en examen

lundi 7 mai 2018 à 16:59 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Vendredi, le corps sans vie d'un homme de 63 ans était découvert dans un fourré, rue de Normandie à La Rochelle. La police judiciaire est rapidement remontée aux auteurs du drame : des adolescents qui se seraient livrés à un déchaînement de violences pour voler la carte bancaire de leur victime.

Police nationale - illustration
Police nationale - illustration © Maxppp - Alexis Sciard

La Rochelle, France

Vendredi en fin de journée, un adolescent de 16 ans se présente à la police pour donner des informations sur la mort d'un habitant du quartier rochelais de Port-Neuf, dont le corps a été découvert le matin même par une passante, rue de Normandie, tout près du stade Marcel-Deflandre où joue l'équipe de rugby de La Rochelle.

Le garçon est rapidement placé en garde à vue, ainsi qu'une autre adolescente de 16 ans présente dans son appartement. Dès le lendemain matin, trois autres interpellations vont suivre, là encore des garçons âgés de 15 à 16 ans.

"Une forme d'acharnement"

Selon la procureure de La Rochelle Isabelle Pagenelle, qui a diffusé lundi après-midi un communiqué, ce groupe a reconnu son implication dans la mort de la victime, frappée visiblement en vue de lui voler sa carte bleue, carte utilisée durant la nuit du drame. Des coups portés "avec, pour au moins trois d'entre eux, une forme d'acharnement", précise la procureure.

Le parquet a ouvert dimanche une information judiciaire. L'enquête a donc été confiée à un juge d'instruction, qui a mis en examen quatre des adolescents, notamment pour vols avec violences, actes de torture et de barbarie, et escroquerie à la carte bancaire. Ils ont été écroués, et encourent la réclusion à perpétuité. 

La jeune fille est également mise en examen, pour non assistance à personne en danger. Elle doit être placée en centre éducatif fermé.