Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À la veille d’une nouvelle manifestation, Maria raconte son agression par des policiers à Marseille en 2018

-
Par , France Bleu Provence

C’était le 8 décembre 2018, à l'issue d'une manifestation des gilets jaunes à Marseille. Maria* 19 ans quittait son travail rue de Rome. Elle retrouve son compagnon et projette d'aller faire quelques courses quand elle est chargée par un groupe de policiers

Maria après son agression à Marseille en décembre 2018
Maria après son agression à Marseille en décembre 2018 © Radio France - Maria

C'est là, dans le centre de Marseille entre les rues Saint-Ferréol et la rue de la Glace, que la vie de cette jeune fille bascule, un barrage de policiers à l’issue d’une nouvelle manifestation de gilets jaunes

"Frappée par un tir de LBD puis par la chaussure d’un policier qui la heurte en plein visage".

Maria pense pouvoir rentrer chez elle, elle demande même à l’un des policiers si le barrage va être levé quand les fonctionnaires chargent les quelques badauds encore présents, Maria reçoit une balle de LBD (lanceur de balles de défense) dans la cuisse, avant d'être frappée à la tête, par un ou plusieurs policiers ce qui lui vaudra une trentaine de points de suture au crâne et une jambe encore très fragile (cf. photo de l’impact du LBD). 

"L’avocat de Maria, Brice Grazzini, porte plaine le 30 avril 2019".

Un an et demi après l’agression, la jeune marseillaise réclame justice à une police qui n'a toujours pas identifié les agresseurs, elle a porté plainte pour "tentative d'homicide et violences volontaires". 

L’histoire de Maria que l'on vous raconte avant une nouvelle manifestation demain samedi à Marseille contre les violences policières.  

Le témoignage de Maria sur France bleu Provence 

"Ce soir-là, il y avait une dizaine de policiers devant moi, qui formaient un barrage, ils étaient casqués, munis de matraques, de flash-ball ? Quand je leur ai tourné le dos j’ai entendu "cours" c’est alors que j’ai reçu un tir de LBD, je suis tombé par terre, projeté à quatre mètres, quand j’ai tenté de me relever, j’ai vu cette rangers me taper à la tête, mon cœur battait à l'intérieur de ma tête".

* pour préserver son anonymat, le prénom de la jeune fille a été changé.

La marque du LBD sur la cuisse de la jeune fille
La marque du LBD sur la cuisse de la jeune fille © Radio France - Maria
Choix de la station

À venir dansDanssecondess