Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

A Longwy, des policiers contraints de battre en retraite lors d'une intervention

samedi 4 août 2018 à 17:41 Par Cédric Lieto, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

A Longwy, deux policiers ont battu en retraite lors d'une interpellation, encerclés par une dizaine d'individus dans la nuit de vendredi à samedi. Pas de blessés mais un chargeur contenant 14 cartouches a été volé pendant l'intervention. Le syndicat Unité SGP Police FO dénonce un manque d'effectif.

Illustration - Police Nationale
Illustration - Police Nationale © Radio France -

Longwy, France

Des policiers pris à partie par des habitants dans la nuit de vendredi à samedi à Longwy, dans le nord de la Meurthe-et-Moselle. Les fonctionnaires revenaient d'une intervention quand ils ont été insultés avenue du 8 mai 1945, peu avant une heure du matin. C'est au moment de l'interpellation d'un jeune homme pour outrage que la situation aurait dérapé.

Encerclés

Selon le compte-rendu de l'intervention, cet homme résiste, insulte de nouveau les deux fonctionnaires avant d'appeler à l'aide. Rapidement, une dizaine de personnes s'approchent et encerclent les policiers qui font usage de leurs bâtons télescopiques. Certains tentent de voler les armes à feu des fonctionnaires. Les policiers sont contraints de battre en retraite et de laisser filer l'interpellé en attendant des renforts.

Un chargeur volé

Au calme, les deux agents, indemnes, se rendent compte qu'un chargeur de pistolet avec à l'intérieur 14 cartouches a été volé dans l'altercation. C'est une nouvelle illustration de la "haine anti-flic" réagit ce week-end , Unité SGP Police FO. Le syndicat demande davantage d'effectifs à Longwy où six nouveaux fonctionnaires sont attendus à la rentrée. A la direction départementale de la sécurité publique, on se dit solidaire des policiers agressés. Une enquête est ouverte.