Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Migennes : souriez, vous êtes filmés par la police municipale

-
Par , France Bleu Auxerre

Les policiers municipaux de Migennes (Yonne) utilisent désormais une camera-piéton lors de leurs patrouilles. Un dispositif qui sécurise leurs interventions et prévient les débordements.

Pascal Vigneron, le chef de la police municipale de Migennes (Yonne) estime que cette caméra piéton apaise les situations quand ses agents patrouillent.
Pascal Vigneron, le chef de la police municipale de Migennes (Yonne) estime que cette caméra piéton apaise les situations quand ses agents patrouillent. © Radio France - Thierry Boulant

Depuis deux mois, les policiers municipaux de Migennes partent en patrouille avec une petite caméra qu'ils mettent en route à chaque fois que la situation est susceptible d'être délicate. Ça a la taille d'une camera GoPro qu'on clipse à son blouson ou à son gilet pare-balles. "C'est un petit boîtier avec un interrupteur pour enclencher l'enregistrement" explique Pascal Vigneron, le chef de la police municipale de Migennes, "on le met de façon apparente sur l'uniforme et c'est l'agent qui le déclenche."

Une caméra déclenchée en cas de tension

"L'appareil est utilisé dès lors que les policiers entrent en contact avec une personne et que la situation est susceptible d'être tendue.  Pour le moment les agents de Migennes n'ont utilisé ce système qu'à une dizaine de reprises. On l'a déclenché par exemple pour un contrôle sur les attestations de déplacement, pour une personne qui faisait du tapage ou pour un groupe de jeunes qui faisait beaucoup de bruit en centre-ville" détaille le chef de la police.

Le ton descend d'un cran (Pascal Vigneron)

Dès que la caméra est enclenché, le policier en informe les personnes autour de lui et en général, les situations s'apaisent. "Depuis qu'on l'utilise, on s'est rendu compte que la camera inspire un certain respect. Ça permet à la personne de mesurer ses actes et ses propos. On voit bien que le ton descend d'un cran" se félicite Pascal Vigneron.

Cette caméra est clipsée au blouson du policier et se déclenche facilement grâce à un interrupteur.
Cette caméra est clipsée au blouson du policier et se déclenche facilement grâce à un interrupteur. © Radio France - Thierry Boulant

Impossible d'effacer les images sans laisser de traces

Les images sont conservées 6 mois et pendant ce laps de temps, personne ne peut les effacer ou les visionner sans laisser une trace. Elles ne peuvent être utiliser que dans le cadre d'une réquisition judiciaire. Les cinq policiers municipaux de Migennes sont équipés de deux caméras, qui coûtent autour de 500 euros chacune. Dans notre département, Joigny, Sens et Villeneuve Sur Yonne sont déjà équipées de ce dispositif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess