Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Nancy, des individus tentent d'usurper l'identité de deux organismes

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Dans un communiqué, la préfecture de Meurthe-et-Moselle prévient les habitants d'une "manœuvre malveillante". Elle précise que "le comité opérationnel départemental anti-fraude et la caisse d'allocations familiales de Meurthe-et-Moselle ne convoquent pas des allocataires à la cité judiciaire".

En cas de doute sur l'authenticité d'un document, la préfecture conseille de se rapprocher directement de la CAF de Meurthe-et-Moselle
En cas de doute sur l'authenticité d'un document, la préfecture conseille de se rapprocher directement de la CAF de Meurthe-et-Moselle © Maxppp - Vincent Isore

Une plainte a été déposée, une enquête judiciaire est en cours, informe ce mardi 1er octobre dans un communiqué la préfecture de Meurthe-et-Moselle. 

Elle révèle que deux organismes, le Codaf, comité opérationnel départemental anti-fraude, qui lutte contre les fraudes organisées, regroupant les services de l'Etat avec les organismes locaux de protection sociale, et la CAF, caisse d'allocations familiales, ont été victimes d'une "tentative d'usurpation d'identité".

En aucun cas, le Codaf et la CAF ne convoquent des allocataires à la cité judiciaire

Selon la préfecture, "une allocataire a reçu une fausse lettre à l'en-tête des deux organismes, l'accusant de fraude et l'invitant à se rendre à la cité judiciaire de Nancy munie de documents justificatifs". Les autorités précisent qu'en "aucun cas, le CODAF et la CAF de Meurthe-et-Moselle ne convoquent des allocataires à la cité judiciaire, il s'agit d'une manœuvre malveillante". 

En cas de doute, insistent encore les services de l'Etat, sur l'authenticité d'un courrier ou courriel, les allocataires sont invités à s'adresser à la CAF par internet www.caf.fr, rubrique "MA caf" puis "contacter ma Caf" ou se rendre à l'accueil, au 21 rue Saint-Lambert à Nancy. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess