Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À Nantes, huit chiots abandonnés pendant quatre jours dans une voiture en plein soleil

jeudi 26 juillet 2018 à 18:51 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Ce mercredi soir, une passante appelle la police. Elle vient de découvrir, dans une voiture, onze chiens abandonnés en plein soleil. Ils étaient là depuis quatre jours, sans boire, sans manger.

Les chiens ont été confiés à une association
Les chiens ont été confiés à une association © Maxppp - Photo d'illustration

Dervallières-Zola, Nantes, France

Ce mercredi vers 19 heures, à Nantes, une passante promène son chien rue Charles Perron, dans le quartier des Dervallières. En passant à côté d'un Renault Master, stationné en plein soleil, il aboie.

Intriguée, sa maîtresse s'approche et aperçoit des chiens. Elle ouvre la portière qui n'était pas verrouillée et voit sortir huit chiots, un chien et une chienne.

Ceux-ci étaient enfermés depuis dimanche, soit quatre jours. Elle appelle la police qui interpelle un homme, alcoolisé, à proximité du véhicule. Il reconnait que ce sont ses chiens et son utilitaire.

Malheureusement, un des chiots a été sérieusement amoché par ces longues journées enfermé sous la chaleur. Il doit être euthanasié. Les autres sont confiés à une association.

SOS maltraitance animale va porter plainte. En attendant, le propriétaire est placé en garde à vue, avant d'écoper d'une composition pénale. Il est convoqué au tribunal le 7 septembre.