Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le corps d'un homme isolé retrouvé momifié cinq ans après sa mort à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le corps d'un homme a été retrouvé momifié dans son appartement nîmois, dans le quartier Valdegour. Il était mort depuis au moins cinq ans. C'est un défaut de paiement qui a conduit un huissier à faire cette macabre découverte jeudi dernier.

Illustration
Illustration © Maxppp - .

Le quartier Valdegour est sous le choc. Jeudi dernier, à Nîmes, un huissier force une porte fermée d'un immeuble de la rue Jean-Perrin : cela faisait trois mois qu'Habitat du Gard ne percevait plus le loyer d'un de ses locataires, qui "ignorait" les courriers de relance du bailleur. La découverte est macabre : le corps momifié d'un homme gît dans l'appartement. Personne ne s'était aperçu de la disparition du vieil homme. 

Les habitants de Valdegour choqués et surpris après cette mort ignorée pendant 5 ans

L'huissier a dû forcer la porte qui était fermée de l'intérieur, il n'y avait pas de trace de lutte dans l'appartement. Si la mort semble naturelle, les examens et analyses sont encore en cours. La date de la mort n'est pas connue avec précision. Les derniers courriers ouverts datent d'environ cinq ans. 

Pas d'association pour personnes retraitées ou âgées à Valdegour note Amina Segueg, la directrice de la MAS de Valdegour

Une mort ignorée depuis peut-être cinq ans, et une vie probablement très solitaire. Pour preuve, l'an dernier, les agents d'Habitat du Gard avaient frappé à toutes les portes de cet immeuble de la rue Jean-Perrin et à plusieurs reprises, pour informer les habitants d'un projet de rénovation urbaine. Les voisins n'ont jamais pu les renseigner sur ce mystérieux voisin qui ne répondait jamais. C'est donc un défaut de paiement qui a permis d'enfin ouvrir la porte de cet homme isolé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess