Faits divers – Justice

A Noyon, une centaine de personnes rend hommage à la famille tuée

Par Maiwenn Bordron, France Bleu Picardie et France Bleu dimanche 17 septembre 2017 à 19:03

Les proches des victimes se recueillent sur le lieu sur le quai de la gare de Noyon, où a eu lieu le drame
Les proches des victimes se recueillent sur le lieu sur le quai de la gare de Noyon, où a eu lieu le drame © Radio France

Un hommage a été rendu ce midi à la famille tuée sur le quai de la gare de Noyon. Une semaine après les faits, une centaine de personnes s'est rassemblée sur les lieux du drame pour se recueillir, à l'initiative des maires de Noyon et de Guiscard, une autre commune de l'Oise, où résidait la famille.

Le rassemblement était prévu à 11h45 à la gare de Noyon, dans l'Oise. C'est ici, il y a une semaine, à la même heure qu'un policier tuait sa femme et deux de ses cinq enfants avant de se donner la mort. A l'origine de cet hommage, la mairie de Noyon mais également celle de Guiscard, une autre commune de l'Oise où résidait la famille. Aucune prise de parole mais une minute de silence observée sur le lieu du drame.

Une centaine de personnes rend hommage à la famille sur le quai de la gare de Noyon - Radio France
Une centaine de personnes rend hommage à la famille sur le quai de la gare de Noyon © Radio France

Evelyne, 65 ans, fait partie des anonymes venus rendre hommage à la famille. Elle tient un bouquet de roses à la main, cueillies dans son jardin, qu'elle dépose à côté des gerbes de fleurs sur le quai de la gare. "Nous sommes grands-parents, c'est terrible ce qui est arrivé ... des enfants innocents", confie Evelyne, les larmes aux yeux. Séverine ne connaissait pas non plus la famille. Mais cette mère de 4 enfants, qui habite à côté de Noyon, est très touchée par ce drame. " On a des enfants du même âge et on se dit que ça aurait pu nous arriver à nous", explique-t-elle, les yeux rougis. Dans la foule se trouvent également des personnes qui ont côtoyé la famille de Guiscard. Comme Céline, 39 ans, qui se présente comme une amie de la femme décédée. "On a été choqué quand on a appris la nouvelle. Jamais on aurait pensé ça de lui, je le connaissais très bien, on faisait du sport ensemble, on allait faire des promenades ensemble, mes enfants ont été à l'école avec leurs fils. Quand on a appris la nouvelle, on n'y croyait pas du tout", raconte cette habitante de Guiscard.

Des fleurs déposées sur le lieu du drame, à Noyon - Radio France
Des fleurs déposées sur le lieu du drame, à Noyon © Radio France

Une messe sera célébrée vendredi 22 septembre à 15h à l'église de Guiscard, en hommage à la famille. Une cagnotte en soutien aux trois enfants rescapés a également été lancée par la mairie de Guiscard.