Faits divers – Justice

À Oloron, les comptes se règlent en justice

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn lundi 13 novembre 2017 à 19:29

Le blogueur oloronais Joël Adam
Le blogueur oloronais Joël Adam © Radio France - Axelle Labbé

La justice s'intéresse aux notes de frais du maire d'Oloron, Hervé Lucbéreilh, qui contre-attaque en portant plainte contre Joël Adam, le blogueur qui a révélé l'affaire.

Le parquet de Pau a ouvert cet été, mais on ne l'apprend que ce lundi via la page Oloron blog, une enquête préliminaire "aux fins de vérifications sur des prétendus détournements de fonds" visant le maire, Hervé Lucbéreilh. Une enquête qui porte sur ses notes de frais, parfois établies au même moment à deux endroits à la fois. De possibles irrégularités révélées par un blogueur oloronais, Joël Adam, contre qui le maire a porté plainte pour cyber-harcèlement.

Tout cela part donc de cette histoire de frais de missions, des remboursements de frais kilométriques au nom d'Hervé Lucbéreilh, avec sa voiture personnelle, à des dates auxquelles il avait déjà établit des frais de mission pour d'autres déplacements, à d'autres endroits. Il ne nie pas ces frais, mais explique qu'il s'agit de compensations pour d'autres dépenses qui ne sont pas facturées directement à la mairie, par exemple des trajets en taxi. "À Oloron, c'est traditionnel, on fait des remboursements en indemnités kilométriques" explique-t-il, en assurant qu'il peut tout justifier. Le maire d'Oloron a appris ce lundi matin par les réseaux sociaux l'ouverture de l'enquête préliminaire. "Je me tiens à disposition pour donner tous les éléments nécessaires, et je suis totalement serein dans cette affaire" ajoute-t-il.

La justice devra trancher à Oloron

Joël Adam, le blogueur qui avait saisi l'opposition sur les frais de mission du maire, a été entendu début septembre par les gendarmes de la section de recherches de Pau en tant que témoin. Or, le maire d'Oloron a lui aussi décidé de saisir la justice. Il a déposé une plainte, le 13 octobre, pour "cyber-harcèlement". Le maire a d'ailleurs fait appel à un cabinet d'avocats bordelais spécialisé dans la question. C'est très précis, Hervé Lucbéreilh va devoir apporter la preuve que Joël Adam a écrit, fréquemment, des propos insultant, obscène ou menaçant. Et que cela a provoqué une dégradation de ses conditions de vie, c'est à dire que cela a affecté sa santé physique ou mentale. Cette plainte a donc été déposée il y a un mois, le blogueur n'en était pas informé, c'est France Bleu Béarn qui le lui a appris. "J'attends ça avec beaucoup de sérénité" nous a-t-il dit.

Le conseil municipal d'Oloron doit se réunir ce mardi soir à 18h30.