Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Orléans, le bon bilan touristique du mois de juillet mais l'enjeu de la durée des séjours

-
Par , France Bleu Orléans

Selon l'Office du Tourisme d'Orléans, la fréquentation touristique a été plutôt bonne au mois de juillet, d'après un premier bilan informel auprès des professionnels. Mais la durée moyenne des séjours, et les visites d'autres sites que la cathédrale restent un enjeu important

Des touristes espagnols font un selfie devant la cathédrale d'Orléans
Des touristes espagnols font un selfie devant la cathédrale d'Orléans © Radio France - Anne Oger

Orléans, France

Miguel, rencontré devant la cathédrale d'Orléans en train de faire un selfie avec ses amis face à la rue Jeanne d'Arc, est le touriste-type à Orléans. Espagnol (ils étaient les plus nombreux au mois de juillet dans la cité johannique, devant les belges et les allemands), il est resté trois jours mais il n'a pas beaucoup visité la ville

"En fait on a surtout visité les châteaux à l'extérieur, ici on a vu la cathédrale, le centre ville, et puis on en profite pour aller au restaurant, boire un verre. Et cet après-midi on va voir le château de Sully sur Loire..." Sur ce point aussi, Miguel est le touriste-type, qui a encore tendance à considérer la ville comme une étape, ou un point de base. 

Pour Axel de Beaumont, le directeur de l'Office du Tourisme d'Orléans Métropole, c'est tout l'enjeu des prochaines années : "déjà on a commencé un travail de fond, pour expliquer aux touristes que certes il y a la cathédrale, mais qu'il y a d'autres lieux, à Orléans mais aussi dans les autres communes"

Hausse de la fréquentation dans les musées

Malgré tout les quelques données des professionnels pour le mois de juillet sont plutôt bons. Les nuitées d'hôtel sont à un bon niveau, beaucoup plus que les nuitées dans les campings, conséquence de la canicule. Les touristes français étaient en retrait, les étrangers plus nombreux, à l'exception des anglais

La canicule en juillet a eu des conséquences : les touristes ont préféré visité les musées, qui connaissent une hausse de leur fréquentation (presque 2000 visiteurs de plus qu'en juillet 2018), avec une mention spéciale au Musée des Beaux Arts d'Orléans, dont la fréquentation a augmenté de 50% par rapport à juillet l'an dernier. 

Objectif : augmenter la durée moyenne de séjour

La durée moyenne du séjour, la véritable mesure en matière de tourisme dans une métropole comme Orléans, reste un enjeu majeur : "on est encore à 1,4 jour de durée moyenne, notre objectif c'est d'atteindre 1,6 jour, c'est ce qu'on voit dans les principales villes touristiques françaises" explique Axel de Beaumont

Pour cela, l'Office de Tourisme a étoffé son offre et mise beaucoup sur les sites métropolitains comme Combleux, Olivet. "On a vraiment un discours global, à l'échelle de la métropole, désormais. Ça prend du temps, mais c'est la clef" assure Axel de Beaumont.

Un CityPass mis en place au début de l'été

La métropole s'est aussi dotée début juillet d'un nouvel outil, destiné à attirer de jeunes urbains sur des week-end prolongés ou des courts séjours : le CityPass. C'est une carte que l'on achète 18 euros, et qui donne accès à une dizaine de sites gratuitement : les musées d'Orléans, un tour en petit train, une visite guidée, une entrée au Parc Floral. 

Nouveauté : le CityPass Orléans lancé en juillet 2019  - Radio France
Nouveauté : le CityPass Orléans lancé en juillet 2019 © Radio France - Anne Oger

La formule a fait ses preuves dans la plupart des grandes villes touristiques, et à Orléans, 200 CityPass ont été vendus depuis le début du mois de juillet. "C'est un bon départ" se réjouit Axel de Beaumont. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu