Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

À peine installé, un radar tourelle déjà dégradé dans l'Eure

Installé sur la départementale D840 à Conches-en-Ouche, le radar tourelle a déjà subi des dégradations. C'est un des trois radars nouvelle génération mis en place dans le département de l'Eure au mois de juillet dernier. La préfecture va porter plainte.

Un peu de peinture noire pour ce radar tourelle installé sur la D840, près de Conches-en-Ouche
Un peu de peinture noire pour ce radar tourelle installé sur la D840, près de Conches-en-Ouche © Radio France - Laurent Philippot

Conches-en-Ouche, France

Ce ne sont que quelques traces de peinture, mais, informée par France Bleu Normandie, c'est une dégradation pour la préfecture de l'Eure qui annonce qu'elle va porter plainte, comme pour chaque acte de vandalisme. Décidément, le radar de Conches-en-Ouche, installé sur la départementale 840, n'a pas que des amis. Son prédécesseur, un radar automatique avait été incendié il y a un an.  Pendant de longs mois, il n'y avait plus de radar sur cette portion de la départementale 840 qui contourne la commune. Le nouvel équipement n'a tenu que quelques semaines intact. 

400 radars tourelles prévus en France

Ces radars tourelles sont destinés à remplacer en partie les radars vandalisés pendant le mouvement des "gilets jaunes" et ont pour vocation de remplacer l'ancien parc de radars déployés au début des années 2000. "Pour l'heure, ils vont remplir les mêmes fonctionnalités que ceux que vous connaissez" déclarait Arnaud Gillet, le directeur de cabinet du préfet de l'Eure sur France Bleu le 27 juillet, "à savoir soit prise éloignement, soit prise à l'approche, et, à terme d'autres fonctions pourraient être utilisées", au plus tard d'ici à la fin de l'année, comme le contrôle du port de la ceinture de sécurité ou l'utilisation du téléphone au volant. Arnaud Gillet rappelait que "ces radars ont vocation à être moins endommagés" car implantés plus en hauteur. Le radar tourelle se présente sous la forme d'un mât de 2,6 mètres de  haut surmonté d'une cabine noire et blanche dont le sommet culmine à 4 mètres (+/- 50 cm) au dessus des voies de circulation. Les auteurs de dégradations sur un radar sont passibles d'une peine de cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. La Sécurité routière propose une carte interactive des 3.275 radars installés en France métropolitaine.