Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

À Pérols, les cambrioleurs profitent d'un enterrement, le maire riposte

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

L'affaire a grandement choqué à Pérols : le cambriolage de la maison d'un ancien élu, le jour de son enterrement. Pour éviter une récidive, le maire a décidé de mettre en place une surveillance des maisons de défunts au moment de la cérémonie.

Les cambrioleurs ont profité d'un enterrement le 2 décembre à Pérols pour entrer dans la maison du défunt
Les cambrioleurs ont profité d'un enterrement le 2 décembre à Pérols pour entrer dans la maison du défunt © Maxppp - Michaël Esdourrubailh

Montpellier, France

Des cambrioleurs bien peu scrupuleux ont provoqué une vague d'indignation à Pérols. Début décembre, ils ont profité d'un enterrement pour s'introduire dans la résidence du défunt, emportant avec eux des bijoux. La riposte du maire n'a pas attendu. Il annonce une mesure de protection pour les morts et leurs proches. Désormais, leur maison sera placée sous surveillance policière lors des obsèques pour empêcher qu'un tel acte ne se reproduise. 

Les bijoux volés

C'est la maison d'un ancien élu, adjoint au maire entre 2001 et 2014, qui a été visitée le 2 décembre dernier alors que sa famille assistait à l'enterrement. À leur retour, sa femme et ses enfants ont découvert la chambre du couple sans dessus dessous : linge au sol, portes des meubles démontées... Les cambrioleurs sont entrés par la porte fenêtre quand tout le monde était à l'église et sont repartis avec les bijoux. 

"Un acte ignoble", s'indigne le maire. "Et un détail atroce, c'est que comme le font souvent les proches d'un défunt, ils lui ont ôté ses bijoux. En l'occurrence ce sont ses bijoux qui ont été volés." Son alliance notamment, symbole de 51 ans de mariage.  

"Ils regardent les avis d'obsèques et profitent de l'occasion". Le maire de Pérols Jean-Pierre Rico

"Ne pas ajouter de la douleur à la douleur"

La pratique est connue, confirment les policiers. Les voleurs repèrent leurs victimes en épluchant les avis de décès. Désormais donc, les maisons seront placées sous surveillance. "C'est très douloureux pour la famille mais il faut faire en sorte que ça ne se reproduise pas", explique Vincent Alazard, chef de poste de la police municipale. 

Récit de l'affaire

Pour chaque enterrement, des patrouilles spécifiques de deux agents seront en poste devant les domiciles des familles, le temps des obsèques. Le maire promet de pérenniser la mesure. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu